La construction du centre de recherche et de développement toulousain dédié à la technologie Hyperloop débutera en février 2018.

HyperloopTT

Concurrente de Virgin Hyperloop One, la société Hyperloop Transportation Technologies (HTT) a annoncé la construction de la piste d’essai de Toulouse en février prochain, dans l’espoir d’effectuer les premiers tests durant l’été 2018.

Interrogé par France Info, le cofondateur de HTT Bibop Gresta a déclaré avoir reçu le feu vert pour pouvoir débuter la construction à Toulouse. “C’est une nouvelle très importante, car ça va être le centre de recherche et de développement le plus important pour nous“, a-t-il dit. Il a aussi ajouté que “1223 km/h est une vitesse maximale. Cela ne veut pas dire que le système doit rouler ou avancer à cette vitesse. On prévoit une montée en puissance de cette vitesse. On va commencer à 600 km/h environ, puis on va augmenter progressivement en fonction des résultats des essais“.

Le dispositif imaginé par Elon Musk, permettant de transporter des voyageurs ou des marchandises dans des capsules au sein d’un tube lancé à plus de 1000 km/h, multiplie rapidement sa vitesse du côté de Virgin Hyperloop One qui enregistrait en août dernier des essais à plus 300 km/h sur une distance de 437 m.

1 COMMENTAIRE

  1. @Wsco Wsco: Avec ce genre de pensée simpliste et limitée, ni la voiture, l’avion, ni la fusée, ni les satellites, etc. etc. n’auraient été inventés. Et la terre serait toujours plate.

Comments are closed.