Des recommandations envahissent des lieux touristiques

Pour permettre au grand public de prendre conscience de l’impact des suggestions et recommandations sur la toile, un projet artistique a affiché des recommandations d’autres lieux à visiter dans des lieux publics. Une initiative qui a bien sûr fait le buzz sur les réseaux sociaux…

Crédit photo: Scott Kelly and Ben Polkinghorne
Crédit photo: Scott Kelly and Ben Polkinghorne

Nous sommes désormais habitués à voir des recommandations partout sur Internet. Celles-ci nous incitent à acheter un produit similaire à ce que nous avons consulté (type « Les clients ayant acheté cet article ont également acheté… ») ou nous proposent de visionner un programme dans la veine de ce que nous regardons habituellement (les « « Because you watched » de Netflix, par exemple).

Quel est l’impact de ces suggestions et recommandations qui dirigent notre monde moderne ? Les artistes Scott Kelly et Ben Polkinghorne se sont posé la question dans leur projet intitulé « Signs of the Times ».

Des pancartes pour interpeller

Leur installation comprend une série de pancartes placées de manière intempestive au cœur de paysages et de lieux publics situés en Nouvelle-Zélande, qui indiquent aux observateurs d’autres emplacements qu’ils pourraient également apprécier. Ceci dans le but d’interpeller les personnes sur l’omniprésence de ces recommandations sur Internet.

En effet, si le monde virtuel prend de plus en plus de place dans notre monde réel, qu’est-ce que cela implique ? Face à ces recommandations envahissantes, sommes-nous en train de perdre notre précieux libre arbitre ? Le projet n’y répond pas, mais il a le mérite d’interpeller.

Crédit photo: Scott Kelly and Ben Polkinghorne
Crédit photo: Scott Kelly and Ben Polkinghorne
Crédit photo: Scott Kelly and Ben Polkinghorne
Crédit photo: Scott Kelly and Ben Polkinghorne