Lors de son dernier Show Hello, durant lequel il a présenté toutes ses innovations majeures d’Orange, Stéphane Richard a notamment fait l’apologie du Wi-Fi dit intelligent, un Wi-Fi du futur capable de s’adapter naturellement aux besoins des utilisateurs et de leur environnement. Il s’agit en fait de la prochaine génération de norme Wi-Fi ax, dont les premiers appareils compatibles devraient voir le jour fin 2017/début 2018.

©mapodile/Istock.com
©mapodile/Istock.com

L’idée d’Orange est de proposer avec sa Livebox une couverture Wi-Fi “sur mesure” adaptée au lieu de vie, au nombre d’utilisateurs et à leurs usages. Si Orange doit permettre de développer cette technologie grâce à de nouveaux Extender Wi-Fi chargés d’étendre la portée du réseau. Toutefois, avec ou sans Orange, l’ensemble des utilisateurs devrait pouvoir bénéficier d’un Wi-Fi intelligent grâce à la prochaine norme ax qui doit succéder à l’actuelle ac.

La révolution du Wi-Fi ax consiste en la modulation des débits en fonction des besoins des utilisateurs, grâce à la technologie OFDMA (pour Orthogonal Frequency-Division Multiple Access), directement inspirée de la 4G. De fait, le débit peut être adapté selon les usages en cours : simple navigation Web, téléchargements, visionnage de programmes TV en 4K, etc. Il s’adaptera en outre au nombre d’objets connectés dans la maison et à leurs différents besoins.

De fait, cette norme devrait également permettre de gagner en débit, le Wi-Fi ax pouvant même frôler dans l’absolu les 5 Gbit/s dans des conditions optimales. À domicile, les débits pourraient très bien gagner entre 20 et 50% selon les conditions de couverture. En dehors du foyer, cette technologie devrait également rendre plus accessible et performant le Wi-Fi dans les lieux publics comme les gares, les aéroports ou encore les centres commerciaux.

Les premiers équipements dotés de cette technologie (box, routeurs, etc.) ne sont pas attendus avant 2018. Suivront alors progressivement les premiers terminaux compatibles.

AFP