Quelle meilleure façon de montrer que l’on se soucie de l’environnement que de décliner son modèle le plus emblématique en version électrique rechargeable ? Mardi 3 janvier, Ford a confirmé le lancement de 7 nouveaux véhicules électriques dans les 5 prochaines années et l’un d’eux sera une version hybride de la Mustang.

mustang

Ford prévoit aussi une version hybride de l’emblématique pick-up F-150 et une version hybride rechargeable du van Ford Transit à destination de l’Europe. 

Plus innovant, un SUV tout électrique disposant d’une autonomie de 483 km est également en développement. Il sera commercialisé internationalement.

Ce nouvel SUV sera sur les routes en 2020, tout comme la Mustang et le F-150. Le Transit entrera en production en 2019.

Ford a investi 4,5$ milliards dans l’accélération du développement des véhicules électriques de façon à ne pas se laisser distancer par des concurrents tels que GM. En décembre, Chevrolet (marque détenue par GM) est officiellement devenu le premier constructeur américain à lancer un modèle électrique abordable doté d’une autonomie de plus de 370 km. Le modèle Bolt coûte 30.000$ et les premières livraisons sont en cours.

Mais si Ford entend rapidement entrer sur le marché du véhicule électrique (VE), la marque ne souhaite pas compromettre son identité.

“Notre stratégie internationale en matière de VE est de capitaliser sur nos points forts”, explique Raj Nair, vice-président, développement de produit et directeur de la technologie. “Tandis que d’autres donnent la priorité au marketing et aux chiffres, nous nous attachons à offrir aux clients les éléments qu’ils apprécient le plus sur les véhicules Ford, à savoir plus de capacité pour les camions, plus de productivité pour les véhicules commerciaux et plus de performance pour les sportives — et évidemment des économies de carburant”.

C’est pourquoi la Mustang hybride permettra d’obtenir un imposant couple à bas régime et une accélération haut de gamme tout en utilisant moins d’énergie.

En tant que véhicule utilisé pour des livraisons dans les villes européennes à la circulation très dense, le van Transit hybride sera conçu pour minimiser les coûts d’entretien.

Quant au F-150, Ford affirme que son électrification améliorera ses capacités de remorquage, ainsi que sa charge utile, tandis que sa batterie pourra servir de générateur lorsqu’il s’aventurera hors des sentiers battus.

AFP