La startup américaine Lytro, qui avait imaginé un appareil photo unique en son genre, annonce l’abandon de ses activités dans le domaine de la photo pour se concentrer sur sa nouvelle activité principale : la réalité virtuelle.

lytro

Vous vous souvenez sans doute des étranges appareils photos numériques de Lytro, qui présentaient la particularité de permettre de modifier la profondeur de champ après la capture de la photo. Visiblement, le concept “révolutionnaire” des appareils Lytro n’a pas vraiment séduit le grand public ni les passionnés de photographie, puisque le patron de Lytro annonce aujourd’hui le changement d’activité de la startup.

Selon Jason Rosenthal, le fondateur de la startup, Lytro n’était pas en mesure de rivaliser avec les géants du secteur qui avaient déjà modelé depuis des années l’esprit du consommateur, rendant impossible l’émergence d’une nouvelle technologie. Le patron de Lytro, qui oublie de citer les principaux défauts de sa caméra – comme les temps de chargement de plusieurs secondes après la capture de chaque photo, ou les difficultés à partager les images sur Internet -, précise qu’après avoir reçu un investissement de 50 millions de dollars, son entreprise a choisi d’abandonner son domaine d’activité pour se concentrer sur un marché en plein essor, pour lequel Lytro dispose déjà d’une sérieuse expérience. “Le plus j’ai regardé aux besoins de ce marché, le plus j’étais convaincu que nous avions quelque chose d’unique à proposer” explique le CEO de Lytro, qui voit dans la réalité virtuelle une fantastique opportunité pour la startup.

Malheureusement, l’abandon des appareils photos Lytro signifie également l’arrêt du développement des logiciels et mises à jour pour les propriétaires des appareils de première et seconde générations…