La nudité choque plus Facebook que le racisme

Un photographe allemand a choisi de tester la tolérance de Facebook en publiant une photo montrant à la fois de la nudité et des propres xénophobes sur sa page personnelle. Moins de deux heures après sa publication, la photo en question avait déjà disparu du réseau social. Laxiste sur la question du racisme, Facebook semble plus enclin à faire respecter l’ordre lorsqu’une jeune femme exhibe sa poitrine que lorsqu’un internaute publie des propos xénophobes.

nudite

Pour dénoncer le laxisme de Facebook sur la question xénophobe, un photographe allemand a publié une photo dans laquelle apparaît une jeune femme aux seins nus et un homme tenant une pancarte sur laquelle il est écrit des propos xénophobes (“N’achetez rien chez les métèques!”) A côté du cliché, le photographe a joint un message destiné à la firme californienne “L’une de ces personnes viole les règles de Facebook”, sans pour autant préciser laquelle.

Il n’aura fallu que deux heures à Facebook pour supprimer la photo en question. Dans son message expliquant les raisons qui l’ont poussé à supprimer le cliché, Facebook évoque la nudité de la jeune femme mais ne dénonce pas les propos xénophobes de l’homme à ses côtés. Laxiste sur la question raciste, le réseau social est d’une réactivité étonnante lorsqu’il est question de supprimer une photo de nu.

L’artiste, qui souhaitait dénoncer la prise de position de Facebook, a reconnu ne pas avoir été surpris par la réaction du réseau social. Il applaudit néanmoins le soutien des internautes qui ont été nombreux à partager la photo avec le hashtag #nippelstatthetze (littéralement, “mmamelons plutôt que dénigrement”) et encourage ainsi le public à marquer son soutien à la cause des migrants qui ont l’objet d’un débat très tendu en Allemagne.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.