Drôle d’idée que celle de Tesla, de concevoir un robot capable de se connecter seul à la prise de la voiture pour la charger, sans aucune intervention extérieure.

snake

Après avoir introduit une batterie de foyer, le constructeur automobile présente son robot-serpent, un étrange accessoire magnétisé qui peut se connecter seul à la prise de la voiture et débuter le chargement du véhicule.

Si le serpent de métal de Tesla fonctionne sur base d’un système de magnétismes, et n’est en réalité doté d’aucune forme d’intelligence, la courte vidéo postée sur Internet par la jeune startup a de quoi donner des sueurs froides aux technophobes…

Pour l’heure, Tesla n’a pas encore indiqué si le serpent de métal sera proposé à la vente aux futurs acheteurs d’une Tesla ou est réservé à une utilisation en interne.