En retard dans le bras de fer numérique, Adidas vient de racheter la startup autrichienne Runtastic pour un montant qui n’a pas encore été communiqué.

runtastic

A l’origine d’une myriade d’applications de fitness et de sport, Runtastic est incontestablement l’un des leaders du fitness sur smartphones et tablettes. La startup autrichienne, qui n’a eu de cesse de diversifier ses activités depuis des années, vient de se faire avaler par l’un des géants de la discipline sportive, Adidas.

En retard d’une guerre sur le segment numérique, Adidas tente de rattraper Nike et Under Armour – qui avait lui même racheté Endemondo et MyFitnessPal – avec une acquisition qui devrait lui permettre de mettre la main sur un large réservoir d’utilisateurs.

“Chez Runtastic, nous connaissons bien les technologies numériques et les applications, et avec le groupe Adidas il n’y a rien que nous ne pourrons faire dans ce domaine” explique Florian Gschwandtner, le CEO de Runtastic.

Si le montant de la transaction n’a pas encore été communiqué, Adidas a déjà indiqué qu’il ne toucherait pas au portfolio d’applications de Runtastic et laisserait la marque se développer sous sa propre bannière.