Certes, le réseau social du géant américain peine toujours à titiller l’hégémonie de Facebook, de Twitter et de leurs filiales. Mais, malgré des rumeurs répétées sur une éventuelle extinction, son développement intensif se poursuit.

googleplus-collections

Les adeptes de Google+ accueillent aujourd’hui une nouvelle fonction clé: les collections. A l’instar de Pinterest, il s’agit de regrouper des publications en tous genres sous des sujets déterminés. L’exemple le plus éloquent vient de l’éditeur même du service. Chaque communication à propos des Doodle, ces illustrations graphiques temporaires affichées en page d’accueil du moteur de recherche, est rangée dans une collection éponyme à laquelle les utilisateurs peuvent s’abonner, sans forcément suivre le fil complet de la page officielle Google.

La mise à jour comprenant cette nouveauté a été déployée sur le web (à tester via l’adresse: plus.google.com/u/0/collections) et débute son aventure au sein de l’application Android.

S’il semble peu probable que les collections de Google+ bousculent les 50 milliards d’épingles répertoriées sur Pinterest, l’initiative pourrait quelque peu relancer l’intérêt pour le réseau social de Google. Au pire, elle autorisera les quelques amateurs du +1 à réorganiser leurs flux.