Grosse surprise lors de la conférence de presse de Microsoft, mercredi. La firme de Redmond a en effet déclaré son intention de mettre à disposition des développeurs un outil qui permettra de facilement porter les applications Android et iOS sous Windows.

© AFP
© AFP

Si Windows a déjà rattrapé en partie son retard sur iOS et Android, Microsoft entend offrir aux développeurs un outil qui leur permettra de facilement porter leurs applications sur sa plate-forme. S’il n’est pas tout à fait question d’émulation, comme c’est le cas sur BlackBerry, les applications portées pourront réutiliser le code caractéristique de ces deux plates-formes ainsi que le design d’origine. Windows sera ainsi prochainement compatible avec les outils de création Java et C++ d’Android ainsi qu’avec l’Objective C, caractéristique d’iOS.

En toute logique, cette mesure facilitera grandement le portage d’applications sur la plate-forme, et devrait avoir un effet positif sur le nombre d’applications compatibles.

Dans les trois prochaines années, Microsoft espère avoir une base d’utilisateurs de plus d’un milliard de machines à travers le monde.