Hacker’s List est un site qui vous permet d’entrer en contact avec des pirates informatiques pour vous rendre de petits services en toute illégalité.

hacker

Vous cherchez à pirater le réseau intranet de votre fac’ pour changer les résultats de vos examens, ou dérober des photos compromettantes sur l’ordinateur portable d’un collègue pour gravir plus rapidement les échelons? Hacker’s List vous permet d’entrer en contact avec un peu plus d’une septantaine de pirates, qui accepteront de réaliser les tâches que vous leur confierez moyennant un paiement allant de 100 à 1.000$, selon la difficulté de l’opération.

Comme sur un site de petites annonces, l’utilisateur doit poser un bref descriptif de la tâche à accomplir, suite à quoi un ou plusieurs hackers lui proposeront leurs services en détaillant la manière avec laquelle ils procèderont. D’après le site, si le paiement est bel et bien déduit du compte de l’utilisateur une fois l’accord conclu, il n’est viré sur le compte du pirate qu’une fois l’opération terminée et le client satisfait.

Parmi les demandes les plus communes, on retrouve plusieurs activités illégales comme le piratage d’un smartphone ou le changement d’une note à un examen. Des “petits services” qui coûtent généralement entre 100 et 300$. D’autres utilisateurs entrent en contact avec des pirates pour des opérations plus communes, et parfaitement légales cette fois, pour demander par exemple de l’aide pour supprimer des photos ou informations du Web, ou transférer des données sensibles en toute sécurité.

Selon le New-York Times, les fondateurs d’Hacker’s List auraient pensé à tout pour éviter d’être tenus pour responsables d’activités illégales. Ils déclineraient d’ailleurs à révéler leur identité.

Rappelons que si les opportunités offertes par Hacker’s List peuvent s’avérer très intéressantes, voler des documents confidentiels, pirater un smartphone ou accéder à la boite mail d’une autre personne sans son consentement peuvent entrainer des poursuites judiciaires.

Accéder au site.