L’internet des objets est la tendance high-tech du moment, comme en témoigne le record de 900 exposants attendus au CES, du 6 au 9 janvier 2015, proposant des produits ou des services connectés et contrôlables depuis un PC ou un smartphone.

objets

L’idée de l’internet des objets est de pouvoir tout connecter ou presque, de la simple montre à sa voiture, en passant par sa brosse à dents ou son four.

Plusieurs conférences sur le sujet sont par ailleurs programmées, avec notamment les interventions très attendues de Boo-Keun Yoon, le PDG de Samsung, et de Brian Krzanich, celui d’Intel.

Les objets connectés grand public sont amenés à se démocratiser, au point que le monde devrait compter près de 5 milliards d’objets connectés en circulation fin 2015 et plus de 25 milliards à l’horizon 2020, selon le cabinet d’étude Gartner. Rien que les produits connectés liés à l’automobile devraient être multipliés par dix sur cette même période, passant d’une projection de 372 millions en 2015 à 3,5 milliards en 2020.

“Le nombre d’appareils intelligents connectés va continuer à croître de façon exponentielle“, a ainsi déclaré Steve Prentice, vice-président et analyste chez Gartner, “donnant aux ‘choses intelligentes’ la capacité de détecter, interpréter, communiquer et négocier, d’avoir effectivement une ‘voix’ numérique.”

Au total, plus de 3.500 exposants sont attendus dans le Nevada.

AFP