Instagram a confirmé à la presse avoir entamé une grosse opération de nettoyage sur son réseau social en supprimant plusieurs dizaines de millions de faux comptes.

© AFP
© AFP

Après Facebook, c’est au tour d’Instagram de faire le grand ménage au sein de sa communauté. Le réseau social a supprimé la nuit dernière plusieurs dizaines de millions de faux comptes d’utilisateurs. Utilisés pour augmenter le nombre de “followers” et la visibilité des comptes prêts à débourser quelques milliers d’euros en frais de marketing, ces faux comptes sont devenus monnaie courante sur les réseaux sociaux.

Célébrités, marques et médias sont les premiers à en faire les frais. En l’espace d’une nuit seulement, le compte Instagram de Justin Bieber a perdu plus de 3,5 millions d’abonnés. Si la “perte” est moins importante sur les comptes comptabilisant moins de followers, elle n’en demeure pas moins significative pour l’ensemble de la communauté.

Il y a quelques mois, Facebook avait déjà entamé une véritable chasse aux sorcières en bannissant plusieurs millions de faux comptes. Racheté par le réseau social américain, Instagram adopte aujourd’hui la même stratégie que sa maison mère.

Twitter, récemment dépassé par Instagram en nombre d’utilisateurs actifs, reste plus discret sur la question. Placé dans une situation délicate, le réseau social élude la question.