Quelques semaines après son acquisition par Facebook, WhatsApp connait déjà une première défaillance majeure. Un expert en sécurité informatique a en effet repéré une faille qui permet à quiconque de lire les messages d’autres utilisateurs.

© AFP
© AFP

La faille, qui n’affecte que les terminaux sous Android, permet à n’importe quel utilisateur de lire les messages d’un autre utilisateur. Sauvegardées sur une carte microSD, ces conversations sont en théorie cryptées, mais pas suffisamment selon l’expert en sécurité Bas Bosschert, qui est parvenu à accéder à plusieurs conversations privées d’autres utilisateurs en utilisant cette faille dans le cryptage des données sous Android.

En pratique, cela ne signifie pas que vos conversations sont exposées aux yeux de tous, simplement qu’un hacker peut potentiellement jeter un coup d’oeil à vos conversations. Mais encore faut-il que votre profil l’intéresse.

Quoi qu’il en soit, Bas Bosschert estime que la faille devrait rester ouverte aussi longtemps que WhatsApp stockera ses conversations sur la carte microSD. Selon lui, WhatsApp n’est pas la seule appli à souffrir de ce petit souci technique puisque des milliers d’autres apps’ présentent des failles de sécurité similaire sous Android.

On en parle sur le forum.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.