L’évolution soutenue de la plateforme mobile n’a pas encore permis de corriger quelques soucis connus de longue date. Ils viennent de changer de statut.

android-issue82
Le bug 82 toujours ouvert…

Si Android et les services Google associés progressent sans cesse, parfois à une allure appréciable, il reste encore de vieux bugs dont la résolution n’est pas encore imaginée. Jean-Baptiste Quéru, en charge du projet Open Source Android, a toutefois fermé les commentaires aux observateurs pour six d’entre eux et en a marqué deux comme examinés, sans en indiquer la raison précise. Il s’agit du support des langues arabes ainsi que la prise en charge du Wi-Fi ad hoc qui permet une connexion entre deux smartphones sans passer par un point d’accès spécifique. Il se pourrait que ces deux points soient corrigés dans la prochaine version majeure d’Android.

Les quatre autres bugs concernent l’interprétation des fichiers de calendrier iCal ics, la faible latence audio, l’identification par carte EAP-SIM sur des réseaux wi-fi d’opérateurs (style Wi-Free ou Fon) et la connexion audio USB. Mais dans ce cadre, le drapeau “nouveau” reste brandi, ce qui rend moins plausible une solution à moyen terme.

L’ensemble des ces soucis a attiré un peu moins de 40.000 étoiles (points attribués par les développeurs dans le système de renseignement de bugs de Google), témoignant d’une pression accrue sur les six points mentionnés dans ce billet. Ce simple changement de statut a provoqué des discussions variées sur les forums spécialisés. Le premier camp estimait que ces problèmes étaient pris au sérieux tandis que le second pense davantage à un coup d’arrêt aux trop nombreux commentaires demandant avec la même insistance des évolutions.

Les ingénieurs de Google peuvent éventuellement ajouter des commentaires et soumettre des modifications de code. Il sera évidemment intéressant de vérifier si ces bugs sont corrigés dans Android 4.3.

On en parle sur le forum