Amazon a finalement mis fin aux nombreux hacks de sa Kindle qui permettaient de surfer gratuitement sur le Web grâce à la connexion 3G de l’appareil. Les utilisateurs outrepassant les règles verront leur utilisation 3G limitée à 24 heures.

Le surf sur sa Kindle, c’est terminé! Amazon a finalement pris des dispositions pour les utilisateurs outrepassant les règles qui surfaient gratuitement sur le web grâce à la connexion 3G de la liseuse. Celle-ci, qui ne nécessitait aucun abonnement mais était censée se limiter au téléchargement de livres, au surf sur Wikipedia et sur Amazon.com, sera limitée à 24 heures d’utilisation pour tous ceux qui n’hésitent pas à défier Amazon et faisaient gonfler la facture du constructeur en surfant illégalement sur le net. Une mesure pour le moins radical qui aura le mérite de remettre les choses en place et montre surtout la firme intention d’Amazon de ne pas payer la facture des personnes abusant de ses services.

On en parle sur le forum.

[ Source : Slashgear ]