Comme c’était pressenti, MySpace a annoncé un nouveau rapprochement avec Facebook , ancien rival à la base de son déclin.

Les utilisateurs de MySpace, qui vient d’être relancé sous forme de rendez-vous des amateurs d’actualité culturelle de moins de 35 ans, peuvent d’un clic y transférer leur “profil” Facebook. A partir de là, les éléments que l’internaute “aime” sur Facebook sont automatiquement affichés sur MySpace.

“Nous sommes ravis de pousser plus loin notre collaboration avec Facebook”, a déclaré le directeur général de MySpace Mike Jones, lors d’une conférence téléphonique. Alors que l’AFP lui demandait si cette association – qui ne comprend pas d’élément financier – était un aveu de défaite face à Facebook, qui compte quelque cinq fois plus d’utilisateurs que MySpace (environ 500 millions contre 100 millions), Mike Jones s’est contenté de souligner que “MySpace est pleinement engagé dans sa nouvelle stratégie de divertissement social”.“Nous pensons que c’est complémentaire avec Facebook”, a-t-il ajouté.

Selon Dan Rose, un responsable de Facebook, cette association avec “MySpace offre aux gens une façon facile de créer une page personnalisée sur MySpace avec leurs groupes, leurs célébrités et leurs films préférés de Facebook”.

(afp)