Alors que de nombreuses rumeurs courraient au sujet de ce “Special Event” de Facebook, Mark Zuckerberg a d’emblée annoncé la couleur: pas de Facebook Phone et pas d’intégration avec Skype. De quoi décevoir car à la place, Facebook a proposé des changements techniques intéressants mais qui ne bouleverseront sans doute pas la majorité des utilisateurs du réseau social.

Alors, quels changements ? On parle d’abord de “classement” de ses “amis”: proches, copains, famille, collègues,… Selon le fondateur de Facebook, chacun a envie de regrouper ses amis par catégorie mais pourtant ils sont peu nombreux à le faire (seuls 5% des utilisateurs du réseau utilisent cette fonction). Pour régler ce que Zuckerberg appelle “le plus grand problème du réseautage social”, Facebook vous permet de créer des groupes, des “communautés”. Chaque groupe sera désormais contrôlé par chaque membre de ce groupe. Ces groupes autogérés créent un “nouvel espace” autorisant le partage d’informations – ainsi que le chat – avec un nombre restreint de vos amis. Concrètement, cela vous permettra de partager avec une partie seulement de votre communauté d’amis. L’idéal quand on veut partager les photos de la dernière soirée en date sans que papa, maman ou le patron ne tombent dessus (Ok, ce n’est pas exactement l’exemple que Facebook donne, mais dans le fond, c’est l’idée…)

Ensuite, Facebook va vous donner la possibilité de télécharger en une seule fois toutes les informations que vous avez posté sur votre compte: photos, vidéos, liens,… Pratique et rassurez-vous, il n’est possible de récupérer ces informations qu’après la confirmation de votre mot de passe et à condition d’avoir répondu correctement à des questions de sécurité.

Enfin, Facebook prévoit également un tableau de bord recensant toutes les applications externes auxquelles vous avez autorisé l’accès à vos informations personnelles. Une vue qui vous permet alors de restreindre l’accès à vos données, voire même de supprimer une application. Une belle façon de contrer ceux qui reprochent au réseau social sa légèreté dans la protection des données à caractère personnel.

Sur son blog, Facebook conclut d’ailleurs ainsi: “We’ve heard loud and clear that you want more control over what you share on Facebook—to manage exactly who sees it and to understand exactly where it goes. With this new Groups experience and the other tools we’re rolling out today, we’re taking a few important steps forward towards giving you precise controls. We hope these tools bring you more confidence as you share things on Facebook, and that your experience grows richer and more real as a result.”

Watch live streaming video from facebookinnovations at livestream.com

Vidéo Mashable