Sur le marché des services de streaming musical, Spotify et Apple Music se positionnent en première et seconde position, loin devant leurs concurrents que sont Deezer, Tidal, YouTube Music et compagnie. Pourtant, l’un d’entre eux semble connaitre un succès croissant important qui pourrait réduire considérablement le fossé avec Spotify et Apple Music.

L’attention générale semble davantage s’intéresser aux plateformes de streaming de vidéos, avec leurs contenus et productions exclusifs, ainsi que l’apparition de nouveaux concurrents. Mais le concept de service de streaming rencontre également un énorme succès au niveau musical.

Depuis plusieurs années déjà, Spotify occupe la première place des services de streaming musical. Aujourd’hui, la plateforme suédoise comptabilise plus de 100 millions d’abonnés payants à travers le monde et le double en prenant en compte les abonnés gratuits. Un chiffre impression qui lui assure une belle avance par rapport à ses concurrents, notamment Apple et son service Apple Music. Celui-ci vient d’ailleurs d’atteindre récemment les 60 millions d’abonnés.

En troisième position, on retrouverait le service de streaming musical d’Amazon. Lancé en 2015, Amazon Music Unlimited comptabiliserait plus de 32 millions d’abonnés, selon le Financial Times. Une estimation vraisemblable puisqu’en 2017 déjà, le service d’Amazon occupait déjà la troisième place du classement.

Une progression fulgurante

Le journal américain affirme que le service de l’entreprise Jeff Bezos aurait connu une croissance exponentielle au cours de l’année qui s’est écoulée. Amazon Music Unlimited aurait vu son chiffre d’abonnés augmenté de plus de 70% en un an. Une augmentation bien plus importante que celle de ses deux principaux concurrents, Spotify et Apple, qui enregistreraient une augmentation annuelle approximative de 25 % chacun.

À titre de comparaison, Deezer compterait 14 millions d’utilisateurs, dont seulement 7 millions de comptes payants. De son côté, YouTube Music atteindrait les 15 millions d’utilisateurs payants en comptabilisant les chiffres des abonnés Google Play Music. Quant à Tidal, le service de streaming audio de Jay-Z serait loin derrière avec seulement quelques millions d’abonnés.

Aidé par la marque et les produits Amazon

L’incroyable progression d’Amazon Music Unlimited s’expliquerait par plusieurs éléments. Le premier viendrait tout simplement des enceintes connectées d’Amazon, les Echo, sur lesquels le service de streaming audio est proposé. L’entreprise de Jeff Bezos a écoulé énormément de ses enceintes, grâce à une gamme de prix qui s’accorde à toutes les bourses. Selon l’étude d’eMarketer, Amazon détiendrait 67% du marché des enceintes connectées.

Amazon casse véritablement les prix pour ses clients qui ont une enceinte Echo. L’abonnement Music Unlimited est de 9,99 € par mois, mais passe à 3,99 € par mois pour les propriétaires d’une enceinte Echo et abonnés à Amazon Prime. Un prix qui défie forcément – presque – toute concurrence.

Bien que cette offre soit intéressante pour les fidèles d’Amazon, Spotify et son offre gratuite restent encore très concurrentielles. De son côté, Apple Music ne peut pas encore – une offre globale à tous les services de la Pomme pourrait voir le jour avec le lancement du service de streaming Apple + –  rivaliser à ce niveau. Même son offre étudiante revient plus chère que celle d’Amazon pour les abonnés Prime, 4,99 € contre 3,99 €.

Autre point qui explique la croissance d’Amazon Music Unlimited : son offre limitée. En effet, le géant des sites de ventes en ligne propose à ses abonnés Prime (49€ par an) de profiter gratuitement d’un catalogue musical de 2 millions de titres. Un avant-goût qui pousserait les amateurs de musique à passer plus facilement le pas de l’abonnement payant et illimité à plus de 50 millions de morceaux pour 9,99€ de plus par an sans enceinte Echo.

Enfin, Amazon s’adresse à un public délaissé par ses concurrents. Le responsable d’Amazon Music, Steve Boom, a expliqué au Financial Times que 14 % des abonnés au service étaient âgés de 55 ans et plus. En comparaison, cette tranche d’âge ne représenterait que 5% des abonnés Spotify.

Une croissance impressionnante, mais limitée

Si Amazon Music Unlimited a connu une croissance de 70% entre avril 2018 et avril 2019 – selon les analystes du Financial Times –, la route est encore fort longue avant de rattraper les numéros 1 et 2 des plateformes de streaming musical.

Avec ses 200 millions d’abonnés gratuits et payants, Spotify a créé un gouffre avec ses concurrents. Par ailleurs, le service suédois comptabilise encore aujourd’hui une augmentation de 25% de ses abonnés par an.

Du côté d’Apple Music, le service s’est bien ses derniers temps, mais avec 60 millions d’utilisateurs payants, il est toujours loin derrière Spotify et se malgré une croissance annuelle légèrement plus importante que Spotify (entre 24% et 30%).

Au final, le marché des utilisateurs potentiels a ses limites. Même si l’offre augmente, il y a un moment où la demande ne suivra plus ce qui entraînera une stagnation du nombre d’abonnés par plateforme, voire une diminution. Les différents services pourraient alors se faire une guerre des prix, mais cela ne sera pas forcément intéressant pour eux. Bien qu’Amazon mise déjà sur ce point, avec une offre à 3,99 €.

De toute évidence, la croissance d’Amazon Music Unlimited fut exceptionnelle. Il est fort à parier qu’elle soit beaucoup moins impressionnante dans les moins avenir, se rapprochant davantage de la croissance de Spotify et Apple Music.