Le salon de l’électronique grand public de Las Vegas ferme déjà bientôt ses portes. Malgré un flux d’annonce, cette édition 2017 aura été relativement décevante, sauf peut-être pour le secteur automobile, qui a beaucoup fait parler de lui durant ce salon. Retour sur les 10 annonces les plus marquantes du CES.

Faraday Future : la voiture du futur

Faraday-Future-FF91-1

Celle que certains n’hésitent pas à appeler déjà l’anti-Tesla a beaucoup fait parler d’elle durant le CES. Et pour cause puisque ce véhicule 100% électrique est capable d’atteindre une vitesse de 100 km/h en à peine 2,39 secondes, et s’offre une autonomie record de 600 kilomètres. Véritable voiture de rêve, la FF91 est capable de se mouvoir de manière totalement autonome. Le constructeur affiche sa volonté de concurrencer Tesla et s’en donne les moyens avec ce premier véhicule. Le modèle en question sera commandable en 2017 et sera livré en 2018. Le prix, quant à lui, n’a pas encore été communiqué.

L’Aristote, la nounou numérique

mattel

L’Aristote – c’est son nom -, ne permet pas uniquement de surveiller à distance un nouveau né mais remplit le rôle d’une véritable nounou numérique en lisant des histoires avant le coucher et en jouant de la musique douce lorsque le nourrisson se réveille.

L’accessoire, qui prend la forme d’une petite tour et est livré avec une petite caméra de surveillance, a été conçu pour faciliter la vie des jeunes parents et les remplacer dans les tâches les plus répétitives.

La Portal Car, la voiture des mordus de selfies

portalcar

Le groupe Fiat/Chrysler a présenté au salon des nouvelles technologies de Las Vegas une concept car futuriste, la Portal Car. 100% électrique, le véhicule embarque toute une série de capteurs qui lui permettent de se déplacer de manière autonome. Si elle est toujours équipée d’un volant, la voiture embarque également un superbe écran tactile qui permet d’accéder à certaines fonctionnalités du véhicule mais aussi à interagir avec les réseaux sociaux. Pour des raisons évidentes de sécurité, seuls les passagers peuvent interagir avec les réseaux sociaux. Equipé de plusieurs caméras à selfies, le véhicule permet de partager en direct ses aventures sur les réseaux sociaux et d’immortaliser ses voyages.

Le retour de BlackBerry

blackberry1

Des responsables du groupe chinois TCL ont donné discrètement un aperçu d’un premier modèle BlackBerry dans une suite d’un hôtel de Las Vegas, en marge du salon d’électronique grand public CES. Ce nouveau modèle, qui sera le premier fabriqué en externe par la maison mère d’Alcatel, représente l’avenir de la marque. Car on le sait, le groupe canadien a décidé d’arrêter la fabrication de smartphones. TCL se chargera de créer les smartphones en tant que tels, qui fonctionneront avec le système d’exploitation Android de Google utilisé aujourd’hui par la majorité des fabricants dans le monde. Mais BlackBerry restera en charge d’aspects liés aux logiciels et à la sécurité.

Les smartphones BlackBerry signés TCL devraient être présentés plus en détails à l’occasion du MWC, fin février.

L’imprimante à post-it

nemonic

L’imprimante Nemonic de Mangoslab n’est pas comme les autres puisqu’elle permet d’imprimer de petites feuilles collantes à l’image des post-it.

L’appareil ne paye pas de mine, un simple petit cube d’une dizaine de centimètres de côté, mais permettra de satisfaire les accros aux mémos.

Nemonic se connecte aux smartphones Android et iPhone via le Bluetooth. D’ailleurs, une application dédiée existe afin d’écrire sur son téléphone ce que l’on veut imprimer. A ce propos, il est possible d’ajouter du texte mais aussi des photos ou des dessins sur les post-it.

Le Super Retro Boy

super retro boy

Surfant sur la vague du rétrogaming, la société retro-bit a présenté le Super Retro Boy, une console portable permettant de jouer aux jeux GameBoy, GameBoy Color et GameBoy Advance. La startup affirme d’ailleurs avoir mis toutes les chances de son côté pour faire de ce projet une totale réussite. Au niveau du design, le Super Retro GameBoy reprend le look caractéristique de la petite console portable de Nintendo. Le fabricant a toutefois considérablement amélioré les performances de la machine, qui s’offre une batterie de 2.500 mAh capable de tenir jusqu’à dix heures d’affilée, un écran ultra-résistant et en très haute résolution, ainsi qu’un processeur beaucoup plus performant, qui fera tourner l’intégralité des jeux du catalogue sans le moindre petit ralentissement.
Autre joli argument jouant en la faveur de la startup : un prix de vente très attractif, qui devrait tourner autour de 80$, au moment de la sortie de la console, en août 2017.

Razer et son portable à trois écrans 

razer

Un PC portable à trois écrans, rien de moins. C’est ce qu’a dévoilé Razer lors du CES 2017. La firme, reconnue dans le monde du gaming, propose un projet de PC qui devrait en séduire plus d’un : le projet Valerie.

Il s’agit donc de l’un des premiers PC à présenter trois écrans intégrés. Pour rappel, Slidenjoy avait financé un produit du même type sur KickStarter.

Chacun des écrans Valerie a une taille de 17 pouces et 4K. La qualité est donc au rendez-vous puisqu’on a droit à du 11.520 X 2.160 pixels. D’ailleurs, les graphismes des jeux pourront également compter sur la carte graphique qui n’est autre que la NVIDIA GeForce GTX 1080. Ce qui rend possible l’utilisation d’un casque de réalité virtuelle.

La Mustang hybride

mustang

Le groupe américain Ford a annoncé durant le CES sa volonté de concentrer ses efforts sur la production de véhicules électriques et hybrides. L’investissement s’élèvera à 4,5 milliards de dollars. Parmi les véhicules iconiques qui auront droit à un lifting, la Ford Mustang. Le bolide de Ford aura droit à une version hybride dès 2020.

“Notre stratégie internationale en matière de VE est de capitaliser sur nos points forts”, explique Raj Nair, vice-président, développement de produit et directeur de la technologie. “Tandis que d’autres donnent la priorité au marketing et aux chiffres, nous nous attachons à offrir aux clients les éléments qu’ils apprécient le plus sur les véhicules Ford, à savoir plus de capacité pour les camions, plus de productivité pour les véhicules commerciaux et plus de performance pour les sportives — et évidemment des économies de carburant”.

Un outil de suivi de grossesse made in Belgium

bloomlife

La startup Bloomlife, derrière laquelle on retrouve un liégeois et un américain, avait fait parler d’elle il y a quelques mois grâce à une levée de fonds de 4 millions de dollars. Aujourd’hui, elle est présente aux Etats-Unis pour le CES où elle présente son kit de surveillance. Ce dernier a pour but de surveiller les contractions de l’utilisatrice lors d’une grossesse. Ensuite, il enverra les résultats dans l’application dédiée disponible à la fois sur iOS et sur Android.

L’objectif pour cet appareil est d’éviter un stress inutile aux futurs parents et surtout à la mère. En d’autres mots, le kit permet de ne pas s’alarmer à la moindre contraction grâce à un suivi précis.

Malheureusement, le produit ne peut pas être acheté mais uniquement loué. Pour un mois, il faudra compter sur 149 dollars, 249 dollars pour deux mois et 299 dollars pour trois mois. Précisons également qu’il est déjà possible de le commander.

Un t-shirt pour mesurer ses performances

polar

L’entreprise Polar a présenté en ce jour un t-shirt intelligent : le Team Pro Shirt. Derrière cette dénomination se cache un t-shirt muni de capteurs et capable de mesurer la performance de son porteur. Si l’idée n’est pas neuve, elle a quand même le mérite d’amener quelques nouveautés.

Dans les faits, les deux capteurs présents ont pour but de mesurer la fréquence cardiaque tandis qu’un élément situé sous le col permettra notamment de chronométrer les performances de l’utilisateur. Les données peuvent ensuite être directement envoyées au staff et/ou à l’entraîneur du sportif vêtu du t-shirt. Pour ce faire, il suffira de télécharger l’application adéquate.