C’est officiel: l’entreprise canadienne travaille avec Google sur le lancement commercial du Priv, le diminutif de Privilège et de Privacy (confidentialité).

blackberry-priv

La rumeur a été tellement insistante ces derniers mois que BlackBerry a été contraint de confirmer la fabrication d’un premier smartphone sous Android. Connu sous le nom de code Venice, il s’appellera finalement Priv. Très brièvement dévoilé en mars de cette année au Mobile World Congress de Barcelone, le terminal est le fruit de deux ans de collaboration avec Google afin de sécuriser au maximum la plateforme.

S’il s’agit déjà d’une initiative surprenante, le dispositif débutera sa carrière commerciale sous un format particulier puisque le boîtier présentera un clavier complet coulissant derrière un grand écran tactile. Un double défi qui devrait tout de même plaire à un public averti, regrettant les touches physiques. Encore faut-il que le prix soit suffisamment attractif.

Par ailleurs, BlackBerry réitère la promesse de poursuivre le développement de sa propre plateforme BlackBerry OS mais reconnaît du bout des lèvres l’échec de l’offre applicative du kiosque BlackBerry World.

Aucun détail complémentaire n’a été fourni sur la fiche technique du Priv, son prix et le mois de son arrivée sur le marché.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.