Trois mois après son lancement commercial, la dernière version de la plateforme mobile de Google réalise une première apparition timorée dans les statistiques d’utilisation.

android-201502

Avec 1,6% de parts de marché, Lollipop reste un système d’exploitation négligeable auprès des développeurs Android. Il sera éventuellement impératif de patienter une bonne année pour atteindre les 39,7% actuels de KitKat, en progression de 0,6 point. L’ensemble des variantes antérieures sont en déclin: Jelly Bean 4.3 recule de 0,2 point à 6,3% tandis que la 4.2 perd 0,5 point à 19,8% pour une 4.1 en retrait de 0,8 point à 18,4%. Le tassement d’Ice Cream Sandwich et de Gingerbread se poursuit à, respectivement, 6,4 et 7,4%.

Récemment, HTC a souligné l’impossibilité de mettre à jour tous les modèles One vers Lollipop dans la fenêtre des 90 jours après sa sortie. Un fait constaté également sur d’autres fleurons dont l’évolution vers Android 5.0 n’a, au mieux, que débuté. Des complications qui freinent une progression positive de cette dernière version au sein de la fragmentation du système d’exploitation de Google.