Originaire de l’état de Washington, Caran Johnson a couvert malgré elle en direct la mort de son mari sur l’autoroute. Sa mésaventure, qui a déjà fait le tour du Web, rappelle à quel point les réseaux sociaux sont devenus les témoins des accidents les plus tragiques…

© Washington State Patrol
© Washington State Patrol

En se connectant par hasard sur Twitter, Caran Johnson, une citoyenne américaine originaire de l’état de Washington, tombe sur un tweet des autorités locales qui l’interpelle. En cause, un accident survenu sur une route de l’état que Caran connaît bien. La jeune femme réagit immédiatement en postant un tweet en réaction au message transmis par le 911. “Cet accident a l’air horrible.”

Quelques minutes plus tard, davantage d’informations sont publiées par le compte Twitter du Columbian Metrodesk. “Un décès confirmé dans l’accident de la route i-205.”

Caran prend alors son temps pour répondre au tweet de Metrodesk en rappelant le danger de cette portion de l’autoroute, avant de réagir à nouveau 15 minutes plus tard. “J’essaye de ne pas paniquer mais mon mari a quitté le travail plus tôt et il prend cette route pour le retour. Il ne répond pas au téléphone.”

La jeune femme, qui a pris l’habitude de tweeter pour tout et n’importe quoi publie ensuite une demi-douzaine de messages dans lesquels elle parle de l’oreillette Bluetooth de son compagnon qui devrait lui permettre de répondre à ses appels, d’un appel passé à son travail qui confirme qu’il a quitté son travail plus tôt car il ne se sentait pas bien, de son épilepsie, de son envie d’appeler la police, jusqu’à l’horrible dénouement. “Je viens d’appeler le 911. Ils m’ont transféré après que j’aie communiqué son numéro de plaque d’immatriculation. Ils ont dit qu’ils allaient me rappeler. WTF?”

42 minutes plus tard, le temps de digérer l’information, Caran publiera “C’est lui. Il est mort.”

Un feuilleton presque hollywoodien qui aura tenu en haleine pendant près de deux heures ses 3.000 followers et qui nous rappelle à quel point les réseaux sociaux prennent désormais une place centrale dans notre quotidien, allant jusqu’à nous apprendre la disparition d’un proche avant même que la police ne pense à contacter la famille, et surtout, offrant parfois un spectacle parfois très cruel sur la vie. Une mésaventure que Caran n’est visiblement pas prête d’oublier…

On en parle sur le forum.