Si les smartphones haut de gamme attirent incontestablement l’attention, ce sont les modèles les plus accessibles qui assurent à la plateforme mobile de Google sa domination mondiale. Acer nous a envoyé son Liquid E2 dont la valeur ne dépasse pas les 200 euros. Que vaut-il ? Peut-il satisfaire les consommateurs raisonnables ? En 2013, est-ce un choix judicieux ?

test-acerliquide2-head
Le dos disco stéréo !

En ces temps économiques plus rudes, tout le monde ne peut s’offrir le dernier fleuron à la mode. Qui plus est, étaler 700 euros sur la table pour disposer des derniers agréments devient une petite exubérance lorsqu’à 200 euros, un appareil peut parfaitement convenir, même aux hyperactifs.

Le boîtier

test-acerliquide2-boitier
Une légère touche esthétique

Pour paraphraser une célèbre publicité automobile des années 90, face à ce Liquid E2, que reste-t-il aux grands ? Et bien, physiquement, beaucoup. Aux côtés des HTC One et Xperia Z1, le smartphone de Acer fait pale figure. La qualité de fabrication est, certes, convenable. Aucun jeu ne se fait sentir. Mais lorsqu’il s’agit de retirer la coque arrière pour introduire la carte SIM et la batterie, la fine galette de plastique menace de céder. Ce n’est évidemment qu’une impression temporaire mais elle est relativement négative. Par la suite, heureusement, cette sensation disparaît tant l’assemblage semble solide et les boutons physiques réactifs.

Acer osera une petite fantaisie avec une grille rouge en guise d’écouteur. L’arrière propose deux proéminents diffuseurs qui altèrent l’élégance du boîtier sans forcément tomber dans le vulgaire. L’écran tactile de 4,5 pouces est accompagné des trois boutons classiques de retour, accueil et menu. Sur ce dernier point, l’éclairage de cette zone laisse à désirer. La taille et la puissance de la LED de notifications posent également un souci de lisibilité. Mais, rappelons-le, à 200 euros, les détails ne peuvent toujours être parfaits.

Le poids ainsi que l’occupation spatiale n’atteignent pas les limites de l’ergonomie. Le choix des courbes est un classique intelligent. Mais la  tranche métallique alourdit tout de même sérieusement la structure.

Android 4.2

test-acerliquide2-android
Un garçon propre, pur, sans fioriture

L’excellente nouvelle pour le Liquid E2 vient de son système d’exploitation. S’il n’est pas tout à fait à jour, il est parfaitement vierge de toute couche propriétaire. Ou, du moins, elle est très discrète. Au mieux, un lien vers l’application Cloud d’Acer a été trouvée sur un bureau ainsi que, étrangement, deux widgets météo. Conséquence: la réactivité est exemplaire et les différents menus restent simples, accessibles, efficaces. L’interface tire clairement profit du processeur quadricœur de Mediatek à 1,2 GHz. A ce propos, le fondeur a souligné qu’il travaillait sur des pilotes pour KitKat. Cependant, Acer n’est pas prolixe concernant des évolutions. Le smartphone est déjà passé de Jelly Bean 4.1 à la variante 4.2. La suite reste hautement hypothétique.

Globalement, l’expérience est très positive. Par exemple, le clavier Google et le lecteur audio de Google Music sont installés. L’appareil ne souffre que très légères latences lorsqu’il s’agit d’acquérir la localisation ou de rapidement passer par plusieurs applications comme Facebook, Twitter, etc.

Téléphonie et connectivité

test-acerliquide2-telephonie
A l’intérieur, un chouette processeur et des capteurs un peu paresseux

Avec une accroche réseau stable, les appels vocaux ne souffrent que de peu de perturbations mais la qualité du traitement sonore semble parfois bancale. Les échanges SMS sont, bien entendu, fluides et le téléchargement en 3G ou en Wi-Fi est parfaitement fonctionnel. Les deux mises à jour du système, qui dépassent les 100 Mo, ont été récupérées rapidement.

Il est arrivé, quelque fois, que le smartphone hésite quelque peu lors de situations de couverture réseau plus complexes. Dommage. La réception GPS est régulièrement poussive, à tel point qu’il arrive de vérifier si la puce est bien activée.

L’absence de NFC est regrettable tandis que la 4G se cantonne pour l’instant à un petit luxe. Dans cette gamme de prix, ce n’est pas le volet technologique qui est le plus enthousiasmant.

Multimédia

test-acerliquide2-multimedia
Ça boume !

Point fort de ce Liquid E2, les diffuseurs stéréo externes DTS offrent une lecture audio relativement agréable, même à un volume élevé. Toutefois, les puristes du son vont probablement protéger leurs oreilles en cas d’écoute prolongée. En effet, la fonction est avant tout destinée à diffuser de la musique démonstrative ou festive. A craindre dans les transports en commun, ce type de particularité pourra séduire des adolescents en quête de revendication stylistique. Mais elle propose tout de même des avantages inattendus. Par exemple, montrer une vidéo YouTube, dont le son est important, à une audience quelque peu agitée est envisageable avec l’engin.

La capture de clichés ou de vidéos est un domaine où le smartphone peine quelque peu. L’interface photographique propose tout de même plusieurs modes avec une stabilisation électronique et une option HDR et panoramique. Les résultats seront trop souvent aléatoires. A nouveau, à ce prix, le miracle n’est pas au rendez-vous. L’objectif n’est présent que pour enregistrer des images à la sauvette ou dans un but pratique, en cas d’accident par exemple.

La radio FM apportera un peu de réconfort dans ce segment.

Conclusion

test-acerliquide2-conclusion
Des touches élégantes gâchées par un rétroéclairage douteux

La proposition de Acer est honnête. Le Liquid E2 affiche des performances raisonnables contre 200 euros, voire moins. Petit bémol: il est impératif de s’équiper d’une carte microSD car la mémoire interne de 4 Go montrera rapidement ses limites pour les utilisateurs avancés qui souhaitent créer du contenu ou embarquer de la musique. Anecdote: une mise à jour du système n’a pas été possible sans extension de cet espace de stockage.

Ensuite, il s’agira de ne pas se montrer gourmand en énergie car l’autonomie n’est pas formidable. Elle assure une journée complète d’appels, de SMS et de quelques accès aux données mobiles via les réseaux sociaux ou les messageries instantanées. Mais il est sage de ne pas souhaiter exécuter des tâches plus lourdes mais si elles seront rapidement terminées grâce à un processeur véloce.

En somme, le Liquid E2 est un achat rationnel pour des consommateurs pondérés, utilisant la technologie avec parcimonie. Aux antipodes de l’émotionnel, l’appareil ravira également les budgets peu garnis. Il risque d’agacer les clients qui prendraient goût aux applications plus évoluées et de décevoir en cas de journée chargée en téléphonie.

On en parle sur le forum

7 Commentaires

  1. Pour ce qui concerne le rétro éclairage, c’est la première chose que je déconnecte sur mes Android. Il y a longtemps que je ne regarde plus cette zone pour manipuler les machines et c’est très certainement le cas de tous les utilisateurs !

  2. Bonjour,

    très étonné par votre constat sur l’autonomie qui est excellente sur le E2. Concernant le GPS, le dernier update a considérablement amélioré les choses et il est maintenant rapide.

  3. Bonjour à tous,

    Ancien propriétaire d’un Iphone 3Gs qui rendait l’âme, et étudiant au petit budget, j’ai opté pour ce téléphone car il me semblait être le meilleur rapport qualité/prix du moment. 200E avec un forfais à 16E/mois, c’est pas super cher, et pourtant…
    Je l’ai acheté à sa sortie, donc en mai dernier de souvenir, par contre j’ai le modèle dual-sim (même si ça ne me sers à rien, sauf quand j’ai changer d’opérateur).

    Il est vrai que les 4Go ne sont pas du tout suffisant (ma carte SDHC de 32GO a rendu l’âme, j’ai du supprimer quasi toutes mes applis pour en installer de nouvelles et garder un peu de musique…), mais pour 20E vous avez 32Go en plus… pas un gros investissement.
    Pour info, la protection qui est dessus de base me sers toujours, elle se salit mais ne s’abîme pas, et bien que la texture soit étrange au début, au final elle est très pratique (je vous conseil donc de juste couper la languette qui dépasse, plutôt que de racheter un film qui va galérer).

    Pour ce qui est du multimédia, il convient très bien à mes besoins (et j’écoute énormément de musique avec casque ou écouteurs), et tant que vous voulez pas de la vidéo full HD, l’écran est lui aussi suffisant.
    Pour internet aussi il est suffisant, même si parfois on ressent quelques limites pour cliquer sur des liens si on ne zoom pas dessus.

    Deux points faibles:
    – la solidité du contour: petit effet aluminium, mais très sensible aux coups, pour l’avoir fait tomber 2-3 fois, j’ai pleins de petits impacts tout autour. Cependant le reste de l’appareil semble solide!
    – l’appareil photo: assez mal optimisé, perso il me va très bien, mais si vous prenez votre téléphone pour un Nikon, vous allez vite être déçus!

    Sinon j’ai pas mal de soucis à charger les pages internet ou à rester en H+, mais je pense qu’il faut plus blâmer free que acer sur ce coup! 😉

    Enfin, pour les utilisateurs de jeux:
    La pluspart des jeux que j’ai test tournent très bien, par contre il arrive qu’il y ai des mini-freeze, mais rien de très grave je trouve.
    Tout au plus, pensez à fermer régulièrement les 73 applications que vous avez ouvertes via le killer-task, ça peut faire du bien à votre smartphone 😉

    Sinon, juste concernant la batterie: je ne suis jamais tombé en rade, il me tiens jusqu’à 2 voir 3 jours quand je n’utilise pas grand chose (relevé de mail et quelques sms), par contre c’est vrai qu’il tire assez vite vers le bas à partir du moment ou il stream pas mal (twitter + facebook + gmail + musique = recharge obligatoire le soir!)

    J’espère que mon commentaire aura pu vous aider, en tout cas je conseil vivement ce téléphone à ceux qui ont un petit budget, il les vaut largement (voir même plus), et pour ma part fait trèèès largement son boulot, alors que je lui en demande beaucoup 😉

    Bonne journée!

    Nano

  4. C’est une daube, très fragile, le principe du Duo c’est tres joli mais quand c’est pas le Bluetooth qui plante il faut reseter la 3G, et maintenant le Wifi qui ne trouve plus le serveur …
    Ecran félé au bout de 15 jours sans choc particulier …
    … Bref, à fuir

  5. Propriétaire de ce modèle depuis mai, date de sa sortie, j’en suis satisfait, pour les 200€ dépensés, plutot que d’en claquer 700! Pour l’utilisation que j’en ai (peu de téléphonie, qq jeux et applis, peu de vidéos), il me convient parfaitement. Le plus dur est de trouver une coque adaptée…

  6. Boonjour Matt,

    concernant la coque, j’en ai trouvé une sur internet(amazon) pour 10€ avec 3 film et le stylet.
    ca reste du milieu de gamme mais il protège bien le smartphone.

Comments are closed.