En pleine campagne promotionnelle de son dernier film, Mortal Engines, Peter Jackson évoque la possibilité d’adapter l’univers en jeu vidéo.

Le réalisateur des trilogies du Seigneur des Anneaux et du Hobbit, se confie pendant la promotion de Mortal Engines, film dont il est producteur et co-scénariste. Grand fan de jeu vidéo qu’il est, il ne s’est pas gêné pour parler de sa passion pour le médium.

« Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour jouer », dit-il. « Je suis un grand fan de Fallout et je n’ai pas essayé le dernier de la série [Fallout 4, NDLR]. J’adore Far Cry, mais j’ai manqué le dernier épisode sorti. J’étais tout le temps trop occupé et lorsque je joue, j’aime avoir du temps devant moi pour ne pas avoir à me soucier d’autres choses. Je n’aime pas me précipiter pour rentrer tard le soir, afin d’essayer de jouer un peu avant d’aller me coucher. Je veux pouvoir savourer de tels jeux, alors je n’ai pas pu jouer depuis environ un an à un an et demi, tellement pris par [Mortal Engines].»

Il a par la suite ajouté la complexité d’adapter l’univers de Mortal Engines en jeu vidéo, puisque cela dépendrait, entre autres, du succès du film.

« Il est extrêmement rare de produire une adaptation d’un film original en jeu vidéo. C’est généralement à partir du deuxième film que cela s’envisage, lorsque le premier a été un succès. Un jeu est très couteux à produire et cela demande deux ans de développement. C’est pourquoi il n’y a pas de jeu vidéo avec ce premier Mortal Engines, même si j’espère que le succès sera suffisamment au rendez-vous afin de pouvoir faire une suite, peut-être même qu’un jeu pourra être envisagé à partir de là. »

Il aborde ensuite le défi qu’une adaptation en jeu vidéo demanderait pour Mortal Engines. Il évoque certaines particularités, comme l’approche concernant le scénario, qui serait alors conçu différemment, étant donné que le rythme reste dans les mains du joueur.

Peter Jackson voit alors beaucoup de potentiel dans le jeu vidéo, mais préfère pour l’heure se concentrer sur la sortie de Mortal Engines. Le succès du film sera donc des plus déterminant pour la suite et voir peut-être ainsi l’univers transposé en une adaptation vidéoludique.