259 personnes sont décédées en tentant de réaliser des selfies, au cours des six dernières années.

Une nouvelle étude révèle qu’un peu plus de 250 personnes seraient décédées au cours des six dernières années en tentant de réaliser des selfies.

La vaste majorité seraient originaires de l’Inde, un pays connu pour la dangerosité de ses côtes. Pas moins de 159 Indiens seraient ainsi décédés en tentant de réaliser des selfies principalement à proximité du rivage.

Suivent la Russie, les Etats-Unis et le Pakistan, où les selfies ont fait plus de 80 victimes ces six dernières années.

Majoritairement, les personnes décédées en tenant de réaliser un selfie auraient été victimes d’une chute ou d’un accident de la route. Pas moins de 72% d’entre eux seraient des hommes de moins de 30 ans.

Ce qui est certain, c’est qu’en dépit des nombreux appels à la prudence relayés dans les médias, les accidents se multiplient à une vitesse impressionnante. En 2018, plus d’une trentaine de personnes seraient décédées, victimes d’accidents de la route, chutes et électrocution, en tentant de réaliser un selfie dans des conditions dangereuses.

En Inde, plusieurs villes ont mis en place des dispositifs qui empêchent les jeunes de se rapprocher des lieux les plus dangereux pour prendre des selfies. Les parcs nationaux américains quant à eux informent les visiteurs des dangers de poser face à la caméra à proximité d’animaux sauvages.

3 Commentaires

Comments are closed.