Facebook a essayé d'acheter Twitter pour 500 millions $

Twitter a décliné en 2008 une offre de reprise à 500 millions de dollars faite par Facebook, selon le Financial Times. Dans un entretien avec le quotidien britannique publié durant le week-end, l’un des co-fondateurs de Twitter Biz Stone a expliqué que Twitter voulait parvenir par lui-même à créer non seulement un site populaire, mais une véritable entreprise, plutôt que de se confondre avec une autre société.

“Nous avons créé quelque chose que les gens trouvent utile”, a dit M. Stone, “mais nous n’en avons pas encore fait une affaire, et nous voulions vraiment le faire”. D’après le Financial Times, le PDG et co-fondateur de Facebook Mark Zuckerberg ne pouvait rien proposer aux trois co-fondateurs de Twitter (M. Stone, Evan Williams et Jack Dorsey) qui corresponde à ce qu’ils voulaient.

Twitter ne gagne pas d’argent

Le quotidien ajoute, sans précisions, que Twitter est encore déficitaire, plus de quatre ans après sa création. A la mi-décembre, Twitter avait annoncé qu’il avait levé des financements “importants” auprès d’un groupe d’investisseurs qui, d’après un site d’informations spécialisées, porterait sa valorisation totale à quelque 3,7 milliards de dollars.

Twitter, créé en 2006 pour échanger des messages de 140 caractères maximum, revendique 175 millions d’utilisateurs inscrits (au 1er novembre), avec quelque 25 milliards de tweets envoyés durant l’année écoulée. Il s’envoie désormais quelque 95 millions de messages sur le site chaque jour. Le site a longtemps choisi de grandir rapidement, avant de se soucier de gagner de l’argent. Depuis le printemps, le site intègre à ses flux de microblogs des Tweets promotionnels (promoted tweets) qui lui apportent des recettes publicitaires.

(afp)

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.