Jelly Bean équipe seulement 2,7% du parc Android

Google ne parvient toujours pas à corriger de manière drastique ce souci des trop lentes transitions vers les nouvelles versions de sa plateforme mobile. Et Android 4.2 n’y changera rien.

android-versions-01112012
La vie de l'Android est un long fleuve (trop) tranquille

Avant l’annonce de la dernière évolution majeure de Jelly Bean, quelques rumeurs insistaient sur l’introduction éventuelle d’un programme Nexus que les fabricants pourraient adopter ou d’un centre de personnalisation qui permettrait à Google de garder la maîtrise sur le coeur du système tout en conservant les adaptations des fabricants. Les deux idées rencontrent un objectif commun: fournir des mises à jour nettement plus vite sur des gammes existantes.

Toutefois, ces deux solutions n’ont pas (encore) vu le jour. Le géant américain maintient son très récent programme PDK dans lequel ses partenaires sont bien plus impliqués dans le développement d’Android. Mais le fabricant garde la mainmise sur l’envoi de nouveautés sur leurs smartphones déjà en circulation.

Les statistiques, elles, confirment à nouveau le peu d’énergie déployée par Samsung, HTC, Sony ou encore LG pour fournir Android 4.1 (et maintenant 4.2) sur leurs téléphones, même haut de gamme. Jelly Bean fonctionne sur 2,7% des smartphones qui se sont connectés à Google Play ces deux dernières semaines alors qu’Ice Cream Sandwich dépasse péniblement les 25%. Gingerbread (2.3) capte toujours 54% d’audience. Mais le chiffre qui illustre encore mieux le souci est celui d’Android Eclair (2.1) qui reste plus populaire que Jelly Bean avec 3,1% des connexions.

En 2013, un des chantiers majeurs de Google sera de corriger le problème. En face, Apple et Microsoft poussent leurs mises à jour quand bon leur semble. A moins que la nouvelle gamme Nexus soit un exemple suffisant pour convaincre les fabricants d’allouer plus de ressources aux adaptations requises par les nouvelles versions de la plateforme.

On en parle sur le forum

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.