L’accès au site YggTorrent a été bloqué par les fournisseurs d’accès à Internet français. 

Alors que Zone-Annuaire vient de changer de nom de domaine pour esquiver les plaintes des ayants droit et le déréférencement de Google, un autre grand nom des sites de téléchargement illégal n’a pas pu y échapper. La célèbre plateforme YggTorrent, qui a fusionné avec le fameux site T411 en 2017, a récemment fait l’objet de nouvelles plaintes émanant des ayants droit, poussant les FAI français à en bloquer l’accès. De son côté, sous la pression des ayants droit, Google a également procédé au déréférencement du site dans ses résultats de recherche.

Très populaire auprès des internautes adeptes des liens de téléchargement Torrent, YggTorrent fait régulièrement l’objet de plaintes. Google procède tout aussi régulièrement à le faire disparaître de son moteur de recherche sous la pression des ayants droit. Cette plateforme repose sur le protocole décentralisé BitTorrent. Elle sert avant tout d’annuaire de liens Torrent pour télécharger illégalement des contenus protégés par le droit d’auteur.

Depuis le lancement de la plateforme, Google a reçu plus d’une centaine de plaintes émanant des ayants droit exigeant le déréférencement du site et de ses quelque 658 déclinaisons – YggTorrent change très souvent d’adresse et de nom de domaine – de ses résultats de recherche. Des demandes qui ont abouti dans 99% des cas par la disparition des URL problématiques dans les résultats de recherche de Google.

Ce blocage administratif opéré par les fournisseurs d’accès à Internet et par le moteur de recherche est une victoire pour les ayants droit, mais sa portée est particulièrement limitée. La plateforme de liens Torrent et ses déclinaisons restent en effet accessibles via un VPN. Il y a également beaucoup de chances que les administrateurs d’YggTorrent travaillent déjà à trouver une solution en changeant le nom de domaine de leur site ou autre.

À l’heure où les solutions légales pour regarder des films et séries se multiplient, notamment via les plateformes de streaming, le combat des ayants droit contre les sites de téléchargement illégal et autres plateformes facilitant le téléchargement de contenus protégés pas le droit d’auteur ne semble pas près de s’arrêter.

Si YggTorrent n’est pas à proprement parler l’auteur des liens des téléchargements illégaux, il les rassemble et les organise. En d’autres termes, il participe à faciliter l’accès à ces liens illégaux ce qui n’est évidemment par très bien perçu par les ayants droit.