L’ambition de l’entreprise luxembourgeoise est de mettre un pied dans chaque pays du vieux continent. La Wallonie constitue une étonnante première étape.

joinexperience

Transatel ne sera bientôt plus le seul opérateur international. Actuellement actif uniquement au Luxembourg, Join Experience propose déjà des tarifs comportant des quotas d’appels, de SMS et de données à utiliser en roaming, en plus d’un large forfait local. Logique pour une activité télécom dans un territoire si étriqué. Toutefois, la volonté de croissance de la firme est clairement tournée vers l’international avec la France, l’Allemagne et la Belgique en points de mire.

A cet effet, Join a signé un contrat de fourniture auprès de Base Company et lancera, en tant que MVNO, ses produits innovants entre la fin septembre et le début du mois d’octobre en Belgique. L’invasion se concrétisera par l’ouverture d’une quinzaine de points de vente dans la zone francophone de notre pays. Une initiative intéressante au vu du nombre de travailleurs frontaliers entre le Grand Duché et les Ardennes et des touristes occasionnels qui souhaitent s’affranchir des tracas de facturation au delà des frontières.

Si l’opérateur s’adresse aux particuliers, elle titillera tout autant les entreprises et indépendants souhaitant des services de conservation de données dans le cloud. Join Experience se définit également comme une entreprise IT.

Bien entendu, il s’agira de juger la proposition commerciale après l’été. Les deux partenaires annoncent cependant, de manière relativement précoce, un mouvement de marché conséquent. La proposition pourrait prendre définitivement son envol lorsque la législation européenne confirmera la fin des frais d’itinérance.

On en parle sur le forum