Crédit photo: DR

La blockchain Solana s’effondre : -55% en une semaine

L’une des blockchains les plus utilisées du Web 3.0 a vu sa capitalisation s’effondrer ces derniers jours.

Après Luna, une autre blockchain est victime d’un crash majeur en 2022. Cette fois toutefois, les activités de la blockchain ne sont pas en cause. Le $SOL, le token de la blockchain Solana, a vu sa valeur s’effondrer de plus de 55% cette semaine. Il s’échange actuellement aux alentours de 14$. En novembre 2021, sa valeur frôlait les 250$.

Solana, c’est la blockchain que pratiquement tous les utilisateurs du Web 3.0 utilisent pour acheter et vendre des NFT, des jetons non-fongibles, comprenez par là des oeuvres d’art virtuelles avec certificat. Tout d’abord, parce qu’elle est beaucoup plus rapide qu’Ethereum. Ensuite, parce qu’elle est également nettement moins chère. Les transactions s’opèrent en quelques secondes et ne coûtent que quelques centimes, contre quelques dizaines voire centaines d’euros sur Ethereum. L’ennui, c’est que la blockchain est moins décentralisée que ses rivales et présente à ce titre plus de risques en termes de sécurité. Vous vous souvenez sans doute que Solana avait été immobilisée plusieurs dizaines heures cette année suite à la saturation de son réseau. Le scénario s’est reproduit plusieurs fois et a causé une perte de confiance chez les utilisateurs.

Comme les autres cryptomonnaies, le $SOL a bien sûr subi le bear market – le marché baissier – avec une baisse naturelle de son cours ces derniers mois. Le $SOL a toutefois été davantage exposé à cette baisse des prix que ses concurrents pour plusieurs raisons. Tout d’abord, parce que l’intérêt pour les NFT s’est effondré. En l’espace de quelques mois, les volumes de trading pour les NFT ont été divisés par dix. L’utilisation de la blockchain Solana, qui était très prisée par les acheteurs et vendeurs de NFT a donc naturellement baissé.

Ensuite, parce que malheureusement pour Solana, FTX, le second plus gros “exchange” de cryptomonnaies de la planète, disposait d’un stock important de tokens $SOL. Ce qui explique la vente massive de ces derniers jours. Le token $SOL a effectivement subi une baisse de prix deux fois plus importante que la plupart des autres tokens ces dernières 48 heures. Alameda Research, une société de trading liée à FTX et son fondateur, disposait d’un énorme stock de $SOL. Selon le cabinet d’analyse Kaiko, le $SOL était le second token le plus représenté dans le portfolio d’Alameda Resarch, qui disposerait de près d’un quart de la réserve de $SOL.

Et le bain de sang pourrait se poursuivre puisque de nombreux investisseurs qui avaient “stakés” leurs cryptomonnaies vont de nouveau avoir accès à leurs mises et pouvoir les revendre sur le marché. Coindesk rapportait ainsi ce mercredi que de nombreux fonds d’investissement allaient probablement réduire leur exposition au token dans les prochains jours et que près d’un milliard de dollars de $SOL seraient “débloqués” sur les plates-formes de staking.

S’il était autrefois dans le top 10 des cryptomonnaies les plus populaires, le token $SOL a dégringolé dans les places du classement sur Coinmarketcap. Il ne se place aujourd’hui plus qu’en quatorzième position et affiche une capitalisation de “seulement” 5 milliards de dollars. Il y a tout juste cinq jours, sa capitalisation excédait les 11,5 milliards de dollars.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.