Crédit photo: AFP

L’Europe confie la création de son euro numérique à… Amazon

La Banque Centrale Européenne vient de dévoiler les noms des cinq entreprises qui travailleront sur la mise en place de l’euro numérique. 

La BCE a créé la surprise en dévoilant les noms des cinq partenaires stratégiques de l’euro numérique. Si on retrouve quatre entreprises européennes, la cinquième entreprise nommée a fait grincer des dents. Et pour cause puisque c’est Amazon que la BCE a choisi pour la gestion des paiements numériques. Le géant de l’e-commerce collaborera avec la banque espagnole CaixaBank, le géant du paiement en ligne français Worldline, le spécialiste des paiements en points de vente Nexi et l’European Payments Initiative pour la mise en place d’une réplique “web 3.0” de l’euro.

“Les cinq fournisseurs choisis correspondent le mieux aux capacités spécifiques requises pour le cas d’utilisation assigné” explique la BCE dans un communiqué.

L’euro numérique ne devrait pas arriver sur les marchés avant 2026. Il se positionnera comme une version digitale de l’euro. Sa valeur sera calquée sur celle de l’euro. La BCE veut en faire un instrument de paiement en ligne et une alternative aux nombreuses cryptomonnaies qui sont aujourd’hui utilisées pour tout un tas de transactions sur la toile. Son principal avantage par rapport à l’euro, ce sera le fait que la monnaie sera entièrement traçable, grâce aux miracles de la blockchain.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.