Crédit photo: Unsplash.

Ethereum : les mineurs se rebellent en supportant le fork “EthPow”

Si l’abandon du modèle “Proof-of-work” par la blockchain Ethereum devrait réjouir les écologistes, les mineurs, eux, ne sont guère ravis de cette nouvelle direction. Certains d’entre eux ont décidé de se rebeller contre le système et viennent de lancer un “fork”, EthPow.

Dans le jargon, un “fork” définit une division d’une blockchain en deux chaines distinctes. Celle-ci se produit lorsqu’une communauté décide de modifier le protocole d’une blockchain pour modifier certaines règles. Et en l’occurrence, ce que les mineurs ont tenté de faire avec “EthPow”, c’est de revenir à l’ancien modèle d’Ethereum. Un modèle “proof-of-work”, similaire à celui du Bitcoin, qui récompense les mineurs avec des jetons EthPow pour leur travail. D’où le nom “Pow” pour “proof-of-work”.

Le conglomérat de mineurs derrière cette initiative estime que l’industrie du minage d’Ethereum a une valeur nette de 19 milliards de dollars. L’abandon du modèle “Proof-of-work” risque de rendre obsolète tout ce matériel, qui peut être soit converti pour miner d’autres cryptomonnaies, soit revendu avec des pertes. L’initiative est supportée par quelques grands noms de l’industrie, comme Justin Sun, le fondateur de Tron, et Chandler Guo, un mineur d’Ether bien connu.

Pour l’heure, difficile de dire quel succès EthPow et son token “ETHW” rencontreront. Une chose est sûre : tout cela devrait rendre un peu plus compliqué encore l’écosystème Ethereum. Rappelons-le, la blockchain avait déjà vécu un hard-fork en 2016, avec le lancement d’Ethereum Classic.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.