Crédits : Pixabay

Les ventes de NFT s’effondrent

Après une période record, les ventes de jetons non fongibles sont au plus bas.

Cours qui s’effondrent, faillites… L’année 2022 est une année coup de poing pour les actifs numériques, comme le Bitcoin. Et cette période, qualifiée d'”hiver crypto”, n’épargne pas les NFT qui font face à une baisse de valeur et de volume.

Par définition, “NFT” est l’abréviation du terme anglais “Non Fungible Token”. Il signifie en français “jeton non fongible”. Contrairement ou jetons tels que le Bitcoin ou l’Ethereum qui sont fongibles, donc équivalent entre eux et indifférenciés, les NFT sont “non-fongibles”, donc uniques.

La courbe dégringole

La dernière courbe positive a vu le jour en avril dernier. Rappelez-vous, la mise en vente du nouveau projet de Yuga Labs, le studio des fameux NFT Bored Ape Yacht Club, avait réussi à congestionner la blockchain de l’Ethereum. À cette période, les ventes de 61.000 NFT avaient rapporté, en moyenne, 83 millions de dollars. Depuis juillet, ce chiffre est tombé à 29 millions de dollars et les ventes sont en chute libre. Alors que nombre de ventes s’élevait à 3,9 milliards de dollars en mai, on en comptait plus que 884 millions en juin et environ 626 millions en juillet. C’est le chiffre le plus bas depuis un an.

“La plupart des indicateurs sont en baisse au deuxième trimestre 2022, sans grande surprise compte tenu du contexte économique mondial. Les principales métriques sont en baisse d’environ 25%, ce qui est une baisse relativement modeste par rapport aux tendances des crypto-monnaies”, indique le rapport du site NonFungible pour le deuxième trimestre de cette année. Il précise tout de même que, pour cette période, le prix moyen des NFTs a connu une très légère baisse de seulement 6%, alors que les crypto-monnaies ont été presque divisées par 3.

Une tendance monopolistique

D’après le rapport, les CryptoPunks, les Meebits et la famille Bored Ape Yacht Club représentent à eux seuls 30% du volume en dollars USD échangé sur le marché mondial des NFT. “Il semblerait donc qu’une centralisation du marché s’opère autour des projets détenus par Yuga Labs pour ce premier trimestre 2022”, note NonFungible.

Volume mensuel de NFT émis sur le marché. Données de The Block.

Globalement, très peu de nouveaux NFT ont été émis ce trimestre, “avec une croissance de l’offre globale de seulement 4%”, précise le rapport. La chute des prix, superposée à la baisse des volumes du marché NFT, a rendu la génération de profits plus difficile. Ainsi, le profit à la revente a diminué de 46% au cours du deuxième trimestre 2022. La perte totale a augmenté de 23% et en conséquence, l’émission de nouveaux NFT a ralenti. En chiffres, on parle de 1,8 milliard de dollars US de profit pour 1,4 milliard de dollars US de perte. Le segment des objets de collection est le plus touché.

Pour le moment, “OpenSea reste le leader du marché, avec un volume mensuel de 484,79 millions de dollars en juillet”, rapporte The Block. Mais elle n’est pas pour autant épargnée par la crise. En effet, elle est passée d’un total de presque 5 milliards de dollars de ventes en janvier à 686 millions au mois de juin. D’ailleurs, la plateforme de vente de NFT a annoncé le licenciement de 20% de ses effectifs ce 14 juillet 2022.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.