Square-Enix se lance dans les NFT

L’éditeur des Final Fantasy a signé un partenariat avec Enjin pour proposer des NFT – non-fungible tokens – sur la blockchain Efinity.

Comme Sega, Square-Enix a choisi d’investir dans les NFT – non-fungible tokens. L’éditeur de jeux nippon propose une gamme complète de NFT sur la thématique de Final Fantasy VII, l’un de ses jeux les plus vendus de ces dernières années. Petite originalité : les acheteurs recevront un token numérique qu’ils pourront revendre sur la blockchain, mais aussi une figurine bien réelle cette fois. Square-Enix prévoit de proposer aussi des cartes à collectionner accompagnées d’un code permettant d’obtenir une version numérique unique de ladite carte.

Pour l’instant, l’éditeur n’a pas encore annoncé s’il prévoyait de proposer d’autres NFT, liés à d’autres franchises dont il est propriétaire.

Square-Enix n’a pas également montré à quoi ressembleront les cartes à collectionner et figurines vendues avec les tokens.

Assez étrangement, l’éditeur a choisi une blockchain relativement méconnue. Efinity a un clair avantage : la blockchain se prétend “éco-friendly” et promet une neutralité carbone absolue pour 2030. Elle est toutefois loin d’être la plus utilisée pour les NFT. Solana, Ethereum et Polygon proposent des solutions beaucoup plus populaires pour les acheteurs de NFT.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.