Crédit photo : Unsplash

Cryptomonnaies : les investisseurs n’ont jamais eu aussi peur

La panique s’est emparée des marchés mercredi matin, lorsque le Bitcoin a à nouveau frôlé la barre des 20.000 dollars. 

L’indice Fear & Greed du Bitcoin a atteint ce mercredi son plus bas niveau historique. L’index affichait le chiffre “7” – synonyme d’une peur extrême sur les marchés.

L’indice en question est accessible librement sur la toile. Il se veut représentatif du sentiment général des investisseurs. Les traders utilisent régulièrement cet indicateur pour mesurer les chances d’un changement de tendance.

L’indicateur Fear & Greed est calculé sur base de la volatilité du cours, des volumes des transactions, d’une analyse des mots clés sur les réseaux sociaux, des tendances sur Google Trends et de la dominance générale du Bitcoin. Il s’agit bien entendu d’un indicateur théorique, qui permet toutefois de se faire une idée du sentiment général.

“Le marché des cryptomonnaies est très émotionnel. Les gens ont tendance à être cupides lorsque le marché grimpe et à vendre leurs actifs de façon irrationnelle quand il baisse brutalement” explique le site. Un état de peur extrême se veut ainsi représentatif de l’inquiétude des investisseurs et est général assimilé à une bonne opportunité d’achat. Inversément, un indice élevé laisse présager une correction des marchés.

L’indice Fear & Greed va de 0 à 100. En marché haussier, l’indice a tendance à grimper au-delà de 80. Lorsque les cours s’effondrent, il peut tomber régulièrement sous les 20. Il est en revanche assez rare que l’indice passe sous le seuil de 10. Depuis sa mise en application, il n’est également tombé qu’une seule fois plus bas que 8, en août 2019.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.