La blockchain Terra débranchée, le Luna délisté

Les validateurs du réseau ont décidé de couper la blockchain pour stopper l’hémorragie. 

Rien ne va plus pour Terra, la blockchain sur laquelle était fondé l’UST, le fameux stablecoin de la Luna Foundation. Le Luna, son jeton, est passé ce jeudi sous les 3 cents, et ce, alors qu’il valait encore 118$ il y a seulement deux mois.

L’UST, l’un des trois plus gros stablecoins – une cryptomonnaie dont le prix est calqué sur celui du dollar – en terme de capitalisation, s’est effondré en début de semaine, causant la panique sur le marché. De par sa nature, le “stablecoin” est censé conserver un même prix. L’UST présentait toutefois la particularité d’être un stablecoin dont la stabilité était assurée par un algorithme. Celui-ci n’a vraisemblablement pas pu gérer une vente massive de tokens par une “baleine”, un trader qui disposait d’une quantité substantielle d’UST. Si le stablecoin est géré par une organisation externe, l’UST exploite la blockchain Terra Luna. C’est ce qui explique l’effondrement du prix du jeton $LUNA.

Face à l’effondrement de l’écosystème, les validateurs ont décidé de débrancher la blockchain ce jeudi. Terraform Labs, l’entreprise qui a conçu la blockchain, a déclaré ne plus être capable de protéger son écosystème des attaques. L’effondrement du cours du token expose en effet l’écosystème à des attaques plus dangereuses encore.

Jeudi, en fin de journée, la plate-forme Binance a annoncé le delisting complet de la cryptomonnaie. Les propriétaires du token ne pourront plus le revendre sur la plate-forme, ni accumuler davantage de tokens. Une annonce qui laisse penser que l’écosystème entier est aujourd’hui menacé de disparaître.

Avant l’effondrement de l’UST, le Luna était dans le top 10 des plus grosses cryptomonnaies, en terme de capitalisation boursière.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.