Crédit photo : Unsplash

La réserve fédérale lance l’alerte sur les stablecoins

Dans son dernier rapport, la réserve fédérale américaine lance l’alerte sur les stablecoins, ces cryptomonnaies dont le cours est basé sur le cours du dollar.

Tous les investisseurs en ont certainement eu dans leur portefeuille un jour ou l’autre. Les “stablecoins”, ces monnaies virtuelles dont le cours est basé sur celui du dollar, sont régulièrement utilisées pour sauvegarder des gains, prêter de l’argent à des taux avantageux et, dans certains pays en proie à une forte inflation, à sauvegarder les capitaux des citoyens. En quelques clics, les internautes peuvent convertir leur Bitcoin, euros ou pesos en dollars virtuels.

Ces dollars virtuels n’ont toutefois rien d’officiel. Ils sont gérés par des organisations qui ne donnent aucune garantie réelle aux consommateurs. Et c’est précisément ce que dénonce la réserve fédérale américaine – l’équivalent de notre banque centrale – dans son dernier rapport.

L’organisme pointe du doigt un manque de transparence sur les finances de ces organisations, l’utilisation abusive de stablecoins dans les leviers qui induisent une plus grande volatilité sur les marchés, et avertit de la dangerosité de ces actifs en cas de crise. Selon elle, ces cryptomonnaies ne pourraient pas supporter un stress-test.

Le Tether, le stablecoin le plus populaire, avait déjà été épinglé à plusieurs reprises en raison du manque de transparence de l’organisation qui “imprime” ce dollar virtuel.

Aujourd’hui, c’est au tour de l’UST, le troisième plus gros stablecoin en terme de valorisation boursière, d’être sous le feu des projecteurs. Depuis quelques jours, le jeton a perdu de sa valeur, passant sous les 50 cents. Contrairement aux autres stablecoins, le prix de l’UST est défini par un algorithme. Une approche unique qui lui avait valu la réputation d’être “le seul stablecoin véritablement décentralisé”. La technologie a toutefois été mise à rude épreuve ces derniers jours avec la volatilité des marchés.

En janvier, la réserve fédérale avait défendu l’idée d’un dollar numérique, dont la stabilité serait garantie par le gouvernement fédéral.

Une chose semble aujourd’hui certaine : les fluctuations de l’UST de ces derniers jours devraient mener à une régularisation du marché sur le long terme. Plus que jamais, le législateur a les stablecoins en ligne de mire.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.