Crédit photo : AFP

La Suède veut toujours l’interdiction du Bitcoin en Europe

La Suède souhaiterait interdire le minage et le trading d’actifs utilisant le procédé de validation de transactions proof-of-work, comme le Bitcoin, au sein de l’Union Européenne. 

Selon des documents récupérés par le site NetzPolitik, la Suède aurait organisé une nouvelle réunion, en intégrant cette fois le ministre allemand de l’environnement à la réflexion. Elle souhaiterait pousser la Commission Européenne à bannir le Bitcoin et son processus de minage de l’Union Européenne.

Le régulateur financier du pays justifie ce choix par le processus de validation des transactions “proof-of-work” très énergivore et polluant du Bitcoin, mais également de toutes les blockchains et cryptomonnaies utilisant un système similaire. L’objectif serait de pousser le Bitcoin à évoluer pour adopter un modèle similaire à celui de l’Ethereum, qui devrait passer d’une formule “proof-of-work” à une formule “proof-of-stake”, beaucoup moins polluante, cette année.

Une réunion avait déjà pris place en novembre dernier. L’institution suédoise avait présenté des documents à la Commission Européenne, en précisant sa volonté de faire interdire le minage de Bitcoin en Europe.

Dans le rapport, on peut lire notamment l’inquiétude du régulateur vis-à-vis d’une transition vers le proof-of-stake. Celui-ci estime en effet que le processus est “lent et complexe.”

Tout ceci ne signifie bien sûr pas que l’on se dirige vers une interdiction de minage et de trading du Bitcoin en Europe. La Suède est le pays qui s’est montré le plus agressif vis-à-vis du minage en Europe. Ses propositions n’ont pour l’instant trouvé que quelques échos au sein de l’UE, notamment en Allemagne où les écologistes conservent une certaine force de frappe.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.