Crédit photo : Belga

Des quartiers de Namur mis en vente dans le métavers

Il est possible d’acheter des quartiers de Namur sur le métavers.

Les univers du métavers sont accessibles via un casque de réalité virtuelle ou un écran d’ordinateur. Ils peuvent être totalement fictifs ou bien représenter de véritables lieux, villes, ou encore boutiques.

Earth 2 est un monde virtuel qui vise à recréer la Terre. Pour cela, la plateforme utilise des cartes satellites Open Source et divise l’espace en lots de 10 mètres par 10 mètres. Ces espaces peuvent ensuite être achetés et vendus à volonté.

Pour acquérir un terrain, il suffit de visiter la zone géographique désirée à l’aide de la carte interactive. Si la zone n’a pas encore été vendue, alors il suffit à l’utilisateur de sélectionner la portion des terrains qu’il désire et d’effectuer le paiement. À savoir que si les terrains ont déjà un propriétaire, ceux-ci s’affichent en couleur rouge ou avec le drapeau du propriétaire. S’ils sont libres, il suffit à l’utilisateur de cliquer dessus pour faire apparaître leur prix de vente actuel.

Une fois le paiement effectué, le joueur devient propriétaire du terrain, qui ne pourra plus être acheté. Plus les ventes de la plateforme augmentent, plus la valeur du terrain sera élevée. Cette valeur est calculée automatiquement par le système et apparaît sur la page d’accueil. À noter que taux varie selon le pays de référence.

Investir le Namur virtuel

Il est donc possible de posséder un terrain virtuel sur Earth 2, exactement comme c’est possible sur la vraie planète terre. Par exemple, certains quartiers de Namur sont disponibles à l’achat. Baptiste Michiels, un habitant de La Bruyère, se confie à la RTBF.

“J’ai acheté des parcelles à Namur parce que c’est ma région et je trouvais ça drôle !”

Sur Earth 2, ce Belge possède la gare de Namur, la place d’Armes ou encore une partie du Grognon et de la place Sain-Aubain. Il explique que, selon lui, “quand on fait ce type d’acquisition”, l’objectif est “clairement de faire de la spéculation”. Il compare cela à l’achat d’un billet de Lotto. “De nombreux projets développent pour l’instant des métavers. Vous espérez évidemment que ce sera celui dans lequel vous investirez qui va décoller”, ajoute Baptiste Michiels.

À noter que Earth 2 n’est pas une plate-forme basée sur la blockchain. Autrement dit, les développeurs reçoivent directement l’argent utilisé pour acheter des lots.

Pour rappel, la blockchain est une solution digitale d’échange sécurisée. Il s’agit d’une base de données contenant l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs. Et ce, depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire. Ainsi, cela permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne.

Pour améliorer la sécurité de votre compte, et non des versements, la plateforme recommande “vivement” d’activer l’authentification à deux facteurs (2FA).

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.