Microsoft offre une remise à ceux qui utilisent des versions pirates d’Office

Une réduction de 50 % est proposée aux personnes qui utilisent une version illégale de Microsoft Office.

Bien mal acquis ne profite jamais… mais quand même parfois. Dans le monde de l’informatique, le piratage est extrêmement mal vu, qu’il s’agisse de films, de musiques, de jeux vidéo ou de logiciels. Pourtant, malgré les menaces de poursuites ou les risques de cybersécurité, le nombre de personnes piratant des produits numériques ne cesse d’augmenter. Bien conscient de ce problème et incapable de l’endiguer, Microsoft a choisi une nouvelle méthode de combat.

Plutôt que le bâton, la firme de Redmond a choisi d’utiliser la carotte pour tenter de convertir les utilisateurs de versions pirates. Le site gHacks, rapporte ainsi que des utilisateurs de versions illégales ont vu apparaître un bandeau dans Microsoft Office leur proposant une promotion de 50 % pour la première année d’abonnement à Microsoft 365 Famille ou à Microsoft 365 Personnel. gHacks indique que cette promotion n’apparaît que si Microsoft détecte que l’utilisateur utilise une version pirate.

La page n’est cependant pas disponible dans tous les pays. Il faut impérativement être situé aux États-Unis, en Argentine, au Chili, en Colombie, en Inde, en Indonésie ou encore au Mexique, ou bien utiliser un VPN pour un de ces pays.

Pour tenter de convaincre les utilisateurs de versions contrefaites, Microsoft avance plusieurs arguments de sécurité. La firme affirme ainsi que les logiciels contrefaits peuvent entraîner la corruption et la perte de fichiers personnels. De plus, les logiciels contrefaits sont souvent dépourvus de mesures de sécurité solides, ce qui laisse la porte ouverte aux pirates. Enfin, l’identité des utilisateurs peut être compromise et utilisée par des pirates pour des gains financiers et d’autres activités.