Twitter accepte désormais le Bitcoin pour les tips versés aux créateurs

Les utilisateurs de Twitter vont pouvoir récompenser leurs comptes préférés avec des Bitcoins.

Aujourd’hui est une journée importante dans le monde des cryptomonnaies. Twitter a en effet annoncé que le réseau social inaugurait une nouvelle ère pour la plateforme en permettant l’envoi de « pourboires » en cryptomonnaie.

Pour proposer ce service, le réseau social s’appuie sur Strike, un portefeuille Bitcoin basé sur le protocole Lightning Network, un protocole de paiement créé spécifiquement pour faciliter les transactions de Bitcoins. Pour l’instant, seuls les Bitcoins seront pris en charge. Les utilisateurs pourront désormais enregistrer une adresse de portefeuille sur leur profil pour recevoir des paiements. Cependant, ce service n’est disponible actuellement qu’aux États-Unis (hors New York et Hawaï) et au Salvador.

Twitter indique que le réseau social ne recevra aucune commission sur les échanges et sur les dons de cryptomonnaies puisqu’il ne servira pas d’intermédiaire.

Le PDG de Twitter Jack Dorsey explique le fonctionnement de cette intégration : « Les pourboires sont une fonctionnalité qui vous permet d’ajouter des liens à votre profil Twitter pour sélectionner des services de paiement tiers. Lorsque vous activez la fonction “Tips” sur votre profil, les utilisateurs peuvent vous aider en appuyant sur l’icône de pourboire pour vous envoyer de l’argent ou des Bitcoins partout le monde. »

Pour l’instant, cette fonctionnalité est réservée aux appareils Apple. Sur Android il faudra patienter encore un peu, mais la sortie ne devrait pas tarder puisque l’entreprise semble fortement orientée vers la diffusion de la technologie blockchain.

Vers une intégration des NFT

Autre innovation, Twitter souhaite mettre en place le support de l’authentification des NFT directement dans l’application mobile, afin de faciliter leur achat et leur vente. Actuellement, il est difficile de prouver qu’un NFT appartient réellement à un utilisateur, la majorité devant se contenter de captures d’écran. Cette fonctionnalité devrait donc aider à officialiser et à démocratiser la possession de NFT.

On ne sait cependant pas encore comment et quand cette fonctionnalité sera implémentée, car elle est encore en cours de développement.