5 conseils à suivre avant de se lancer dans les cryptomonnaies

S’il peut-être tentant de se lancer du jour au lendemain dans les cryptomonnaies, leur grande volatilité en font un investissement qui présente de très gros risques. Avant de se lancer, il convient donc de s’informer. 

Établissez une stratégie

Avant de vous inscrire sur Binance, Bitfinex ou Kraken, prenez le temps de mettre sur pied une stratégie. Allez-vous investir dans un seul actif ou plusieurs? Allez-vous faire du trading ou juste de l’épargne? En répondant à ces deux questions, vous aurez déjà préparé le terrain en vue d’un premier investissement.

“C’est l’erreur principale que commettent les débutants : investir toute leur épargne dans des cryptomonnaies du jour au lendemain, sans mettre en place une stratégie” nous confirme Arnaud, un jeune trader de 32 ans.

Il existe principalement trois approches:

  • l’investissement sur le long terme : un investisseur achète un certain nombre d’unités d’une cryptomonnaie. Il ne se soucie pas trop du prix d’achat et mise sur un rendement sur le long terme (4 à 10 ans).
  • le trading journalier : les investisseurs jouent avec la volatilité des cryptomonnaies pour faire gonfler leur épargne. Cela implique des ordres d’achats et ventes réguliers. L’activité est lucrative, mais taxée assez lourdement, et nécessite une expertise.
  • l’investissement sur le court ou moyen terme: les investisseurs donnent des ordres d’achat et de vente réguliers, mais pas sur une base quotidienne ni hebdomadaire. Leur stratégie est à moyen terme : 6 mois à 4 ans. Ils investissent dans un projet dans lequel ils croient et en récoltent les fruits lorsque celui-ci a atteint un certain objectif. “Ce type de trading nécessite néanmoins une forte implication” nous confirme-t-on, puisque les investisseurs seront amenés à faire des recherches sur les projets dans lesquels ils investissent.

Une fois la stratégie d’investissement établie, il s’agit de choisir le montant à investir. Les experts recommandent de ne pas investir toute son épargne mais seulement une partie, compte tenu des risques. Agir en bon père de famille consisterait à ne pas investir plus de 20 ou 30% de ses économies dans les cryptomonnaies. Ces chiffres varieront toutefois selon la confiance des investisseurs.

Définir son point d’entrée et de sortie est également très important. A savoir, le prix auquel vous allez acheter votre actif, et celui auquel vous allez le revendre. Il conviendra dès lors d’éviter d’investir aux moments critiques : en plein bullrun par exemple, cette période au cours de laquelle les prix s’envolent pour ensuite s’écraser quelques mois plus tard. Impossible en effet de prédire avec exactitude le marché ni le moment de l’effondrement. Pour une meilleure tranquillité d’esprit, il vaut donc mieux investir en amont.

Instruisez-vous

Autre conseil à suivre : avant de vous lancer, instruisez-vous, comprenez ce dans quoi vous investissez, les gains potentiels mais aussi les risques. Le DYOR (pour “do your own research” en anglais) est le premier conseil que les spécialistes des cryptos donnent aux investisseurs.

Si un projet vous plait, lisez des articles dessus, consultez-en le whitepaper (un recueil d’informations factuelles sur un projet), vérifiez l’agenda du projet pour connaître la stratégie de l’équipe et les dates clés de déploiement de nouveautés, assurez-vous que la communauté qui est derrière est bien active… Devenir trader ou investir à court ou moyen terme nécessite des recherches approfondies et beaucoup de travail personnel. N’investissez jamais dans une cryptomonnaie parce que vous avez lu sur Twitter qu’elle allait exploser, parce qu’un ami vous l’a conseillé ou parce qu’elle porte un nom marrant…

S’initier au trading peut prendre plusieurs mois.

Il s’agira notamment de:

  • lire des ouvrages généralistes sur le trading, pour apprendre notamment les patterns et indicateurs
  • lire des ouvrages spécifiques aux cryptomonnaies, pour comprendre les marchés et la technologie
  • se tenir informé de l’actu, quotidiennement
  • élargir ses sources
  • regarder des analyses de spécialistes sur Youtube

Démarrez avec un tout petit budget

S’il est très facile d’acheter du Bitcoin avec sa carte de crédit, il est préférable d’apprendre à maîtriser les outils avant de se lancer. Inscrivez-vous sur une plate-forme d’échange, sécurisez votre compte, puis réalisez un premier transfert, de par exemple 50 ou 100€.

Cette somme vous permettra de vous familiariser avec le monde des cryptomonnaies. Vous pourrez acheter différents actifs, les revendre, les échanger, réaliser un transfert vers un portefeuille en ligne, bref, apprendre à maîtriser toutes les formes de transaction pour éviter de faire une erreur avec un gros montant.

Il faut le savoir avant de se lancer : les risques sont majeurs : si vous visez le court ou le moyen terme, il y a moyen de perdre 80% de votre investissement en une seule nuit. Lorsque vous transférez des fonds vers un portefeuille, il y a des frais, et il y a aussi des risques que le versement se perde si vous faites une erreur, sans que vous n’ayez jamais la possibilité de récupérer votre mise…

Si vous souhaitez savoir si les cryptomonnaies sont faites pour vous, testez un ou deux mois avec une mise initiale de 100€ et voyez si vous parvenez à faire grandir votre portefeuille. Si c’est le cas, et si cela vous plait, cela vous motivera sans doute à y consacrer plus de ressources. Cela permet non seulement de se familiariser mais aussi de réduire le risque.

Enfin, si vous avez opté pour une stratégie à moyen ou long terme, apprenez la notion du Dollar Cost Average, une stratégie d’investissement qui consiste à investir de façon progressive à intervalles réguliers (par exemple, tous les mois), plutôt que de tout investir au même moment, pour minimiser les risques d’un effondrement du marché. Les bénéfices sont réduits, mais le risque également.

N’écoutez pas les crypto influenceurs

Ils sont des milliers si pas des dizaines de milliers à prétendre pouvoir prédire le marché. Leur outil de prédilection? L’analyse technique de différents indicateurs qui permettent de définir une tendance et des évolutions de prix. Lorsque vous vous lancerez dans les cryptos, vous serez sans douté tenté de suivre les conseils de l’un ou l’autre de ces “spécialistes” aux millions d’abonnés. Méfiez-vous toutefois car si certains d’entre eux sont de véritables experts, aucun ne détient la vérité absolue ni n’est capable d’anticiper à la perfection le marché.

Vous le remarquerez très vite aussi, de nombreux “crypto influenceurs” sont payés par les créateurs de cryptomonnaies pour “vendre” les mérites de leurs actifs à leurs communautés. Leurs conseils sont donc souvent biaisés. Il ne se passe pas une semaine sans qu’un petit scandale ne soit exposé au grand jour sur TikTok et Twitter.

Rien ne vous permet non plus de définir avec exactitude quel expert est réellement expert. S’il peut être intéressant d’en suivre l’un ou l’autre sur les réseaux sociaux pour apprendre de leurs analyses techniques, n’oubliez jamais que suivre leurs conseils ne vous garantit en aucun cas des gains substantiels.

Dans l’ignorance, mieux vaut se contenter d’investir dans les valeurs sûres, comme le Bitcoin ou l’Ether, pour un investissement sur le long terme.

Prenez les bons réflexes 

En démarrant, vous serez sans doute tenté d’ignorer les conseils des vétérans – ceux qui sont dans le secteur depuis 5 ans et plus. Pourtant, ceux-ci pourraient bien vous épargner bien des difficultés. Nous avons compilé pour vous ci-dessous quelques conseils qui pourraient vous faire gagner pas mal de temps:

  • Suivez vos gains: des sites comme CoinMarketCap vous permettront de créer un compte et d’enregistrer les actifs dans lesquels vous avez investi, et leur prix d’achat, pour pouvoir suivre à tout moment vos gains.
  • calculez en dollars: croyez-nous, c’est beaucoup plus facile! Quelle que soit la source que vous consulterez, les cours seront toujours en dollars. Il est bon de savoir quels sont vos bénéfices réels en euros, mais pour le suivi quotidien, le dollar reste incontournable.
  • utilisez les stable coins: si le marché montre des signes de crash, n’hésitez pas à convertir tous vos actifs en stable coins – comme le Thether ou l’USDC. Cela vous permettra d’éviter de perdre une petite fortune si la tendance du marché s’inverse complètement. Il ne s’agit non pas de faire une plus-value mais de sauver ses biens.
  • n’investissez pas dans trop de projets à la fois: deux ou trois actifs si vous visez le long terme, cinq ou dix à court ou moyen terme. Parce qu’il sera très difficile d’en suivre davantage, et aussi parce que vos gains seront plus importants en cas de hausse… Avec un capital de 500€ divisé sur cinq actifs, une hausse de 20% sur l’un des actifs ne représentera qu’un gain de 20€. Avec le même capital réparti sur deux actifs, le gain sera de 50€.
  • ne paniquez pas: en cas d’effondrement du marché, réfléchissez avant d’agir. Il se peut que l’effondrement stoppe et que vous vendiez au plus bas à pertes… Si vous investissez sur le long terme, il ne faut pas se soucier des fluctuations. Dans le cas contraire, l’analyse technique est votre meilleure alliée.
  • buy the dip, sell the resistance: c’est la notion numéro 1 à assimiler. Il ne faut pas acheter un actif lorsque sa valeur croit mais lorsqu’elle chute. Si vous achetez le “sommet”, vous risquez des pertes pharaoniques si le marché s’effondre. Cela peut faire très peur, mais il faut acheter au moment de la chute, et plus précisément lorsque le prix “rebondit” sur ce que l’on appelle dans le jargon une “résistance.”

Si les cryptomonnaies permettent de récupérer des gains substantiels en des temps records, les risques à l’investissement restent très élevés. Le marché peut s’effondrer à tout moment, la moindre petite actualité qui impacte le secteur peut faire chuter les cours de 10, 20 voire 30%, certaines cryptomonnaies disparaissent du jour au lendemain et les piratages restent l’un des plus gros dangers dans le secteur. Le stress fait partie du quotidien des traders.