Le bull run est la période durant laquelle le Bitcoin et les autres cryptomonnaies enregistrent la plus forte croissance. Traditionnellement, ce marché haussier débute peu de temps après le “halving”. 

Vous l’avez certainement déjà remarqué même si vous ne vous intéressez pas aux cryptomonnaies, les médias ont tendance à ne parler du Bitcoin que durant une période de 9 mois à 1 an. Cette période concorde généralement avec ce qu’on appelle le “bullrun”, ou marché haussier.

Environ tous les quatre ans, un événement très particulier se produit dans la cryptosphère, le “halving” du Bitcoin. Lors d’un “halving”, les mineurs voient leurs récompenses divisées par deux. Concrètement, ils gagnent deux fois moins de Bitcoins pour le travail qu’ils fournissent. Nous n’allons pas ici nous éterniser sur ce en quoi consiste le minage – ce qui est intéressant, c’est que cette réduction des revenus générés par le minage a tendance à réduire la production, car le minage devient immédiatement beaucoup moins rentable pour ces mineurs, et il amène indirectement dans les semaines qui suivent à une pénurie progressive sur le marché qui cause une explosion des cours et le début d’un marché haussier. C’est généralement à ce moment que le prix du Bitcoin s’envole.

Lors du premier bullrun, le cours du Bitcoin s’est envolé d’un peu plus de 10€ à près de 1000€. Lors du second bulllrun, le cours du Bitcoin a dépassé le cap des 10.000€. Lors du troisième et dernier bullrun, il a dépassé brièvement les 55.000€.

Le “halving” est désormais utilisé comme un indicateur du début du marché haussier. Dans la pratique toutefois, les prix ne s’envolent pas forcément immédiatement après cet événement. Il faut parfois même attendre plusieurs mois avant que le marché ne réagisse. En 2020, le troisième halving a même été suivi d’une brève chute du cours du Bitcoin.

Ce qu’il est important de savoir quand on se lance dans les cryptomonnaies, c’est que ces bullrun (marché haussier) et bear market (marché baissier) régissent le marché. Mieux vaut éviter de prendre le train en marche en plein bullrun, sous peine d’y perdre quelques plumes. Si les prix peuvent très vite s’envoler pour le Bitcoin et les autres cryptomonnaies, ils peuvent également s’effondrer en quelques jours. Aucun indice ne permet de définir avec certitude l’effondrement du marché. La prudence est donc de rigueur. En 2021, le cours du Bitcoin s’est ainsi effondré de près de moitié après plusieurs mois de croissance, et ce alors que la plupart des analystes pensaient que les prix allaient continuer à grimper quelques mois encore.

Vous l’aurez remarqué, on ne parle dans cet article que du Bitcoin et pas des autres cryptomonnaies, pour la simple et bonne raison que le cours du Bitcoin a tendance à influencer lourdement le marché. Si le prix du Bitcoin s’effondre, il emmène avec lui toutes les autres cryptomonnaies. Inversément, lorsque le bullrun débute, le cours des autres cryptomonnaies s’envole lui aussi. Les prix des différents actifs ne  s’ajustent toutefois pas les uns sur les autres. Il y aura souvent des décalages de plusieurs jours entre les pics de différentes cryptomonnaies. Vous l’aurez compris, l’analyste technique est donc primordiale pour anticiper les mouvements du marché.

On notera aussi au passage que bien que de nombreux débutants investissent dans les cryptos en plein bullrun, il est souvent beaucoup plus intéressant de se lancer lorsque les prix sont au plus bas…