Windows 11 : toutes les nouveautés du nouveau Windows

Windows 11 marque un tournant dans l’histoire de l’écosystème. Pour la première fois, l’OS de Microsoft est compatible avec des applications d’un autre écosystème…

Satya Nadella, le PDG de Microsoft, l’avait promis en amont de la présentation de Windows : la nouvelle version du système d’exploitation introduirait des nouveautés majeures. Personne ne s’attendait toutefois à ce que Microsoft rendre son OS compatible avec les applications Android. Et pourtant, le géant informatique a sauté le pas, en annonçant un partenariat historique avec le géant de l’e-commerce Amazon. Car non, le Play Store ne sera pas disponible sur Windows. Microsoft contourne la problématique Google à son principal rival, Amazon, propriétaire de la principale alternative au Play Store de Google.

Des apps Android sur Windows

Avec Windows 11, il sera possible de télécharger des applications Android sur son ordinateur Windows et de les utiliser comme si l’on était sur son smartphone. Une feature complètement inédite sur ordinateur, qui permettra surtout d’amener des milliers d’apps et services qui n’étaient disponibles de façon native sur PC, au sein de l’écosystème Windows. Plus rien n’empêchera désormais le propriétaire d’un PC Windows d’utiliser Tinder, TikTok ou Clash of Clans sur son ordinateur.

Si, dans la pratique, il était déjà possible d’utiliser des apps Android sur son ordinateur Windows, il fallait passer par des logiciels tiers comme Bluestacks. L’intégration de l’Amazon Appstore au sein de l’écosystème Windows ouvre les portes de nouveaux échanges…

On notera au passage que toutes ces applications Android sont intégrées directement au Windows Store, qui bénéficie d’ailleurs lui aussi d’une refonte complète. Pas besoin donc d’installer un Amazon Appstore sur son PC pour les télécharger!

Une refonte de l’interface

Côté interface, il a également du changement avec un nouveau menu Windows “centré”, qui n’est pas sans rappeler le menu de macOS. Beaucoup plus sobre, celui-ci permet d’accéder plus facilement aux paramètres de l’ordinateur et aux derniers logiciels utilisés. Les “tuiles dynamiques” – introduites avec Windows 8 – disparaissent du menu principal et sont remplacées par un nouveau menu qui comprend de nombreux widgets comme la météo, les cours de la bourse ou les dernières actus, qui apparaîtront d’un simple slide depuis la partie gauche de l’écran.

Microsoft propose désormais également un outil de configuration de l’écran baptisé Snap Layouts qui permet de diviser l’écran en plusieurs parties pour affiche simultanément plusieurs apps. C’était déjà possible par le passé, mais le nouveau module permet de personnaliser l’affichage et d’aller beaucoup plus loin en affichant jusqu’à quatre logiciels simultanément dans quatre fenêtre différentes. Pratique pour le multitâche.

Le gaming au cœur de l’expérience Windows

Windows 11 apporte également son lot de nouveautés pour les joueurs avec tout d’abord l’intégration de l’Auto HDR, avec le support du High Dynamic Range pour de nombreux jeux DirectX 11 et 12, et une adaptation automatique de la colorimétrie de l’écran, sur les écrans compatibles. Microsoft promet également des temps de chargement beaucoup plus courts pour les jeux sous Windows 11.

Enfin, le Xbox Game Pass, le service de gaming par abonnement de Microsoft, est désormais totalement intégré à l’OS. Les joueurs peuvent lancer l’application compagnon à tout moment et démarrer à jouer. Plus besoin de télécharger les jeux sur sa machine, ni d’ailleurs de devoir disposer d’un PC ultrapuissant pour jouer aux derniers jeux, puisqu’avec la puissance du cloud, il est possible de jouer à des titres exigeant de solides ressources sur une machine extrêmement basique. Tout ce dont le joueur à besoin, c’est d’une bonne connexion et d’un abonnement à la formule Gamepass.

Des mises à jour en background

Côté mises à jour, Microsoft promet également du changement avec des updates 40% plus légers, qui se feront en background et ne nécessiteront plus systématiquement un redémarrage de la machine. Cela signifie moins de consommation énergétique, des mises à jour plus régulières, une meilleure sécurité mais aussi et surtout plus de confort pour l’utilisateur, qui ne sera plus systématiquement dérangé dans son travail ou durant le visionnage d’un film.

Teams remplace Skype

Enfin, Microsoft se décide finalement à mettre à la retraite Skype, qui sera remplacé dans Windows 11 par Teams, l’app de messagerie et d’appels en visio de Microsoft.

Il s’agit d’un pari audacieux pour Microsoft. Si Teams a vu sa popularité s’envoler durant la pandémie grâce à l’essor du télétravail, l’outil est encore relativement peu utilisé par le grand public. Il n’est majoritairement pas considéré comme une alternative à WhatsApp ou Messenger. Les choses pourraient toutefois changer avec son intégration forcée dans Windows 11 et son ouverture au grand public.

Officiellement, pas un mot sur la retraite forcée de Skype. On se doute toutefois que les jours de l’app de messagerie sont comptés…

Une mise à jour gratuite

Pas encore de date de lancement officielle pour Windows 11. La rumeur évoque toutefois un lancement en fin d’année, aux alentours d’octobre 2021. L’upgrade sera gratuit sur toutes les machines tournant sous Windows 10. Microsoft doit toutefois encore préciser les modalités et la liste des terminaux compatibles. Si les PC sous la version classique de Windows 10 sont tous concernés, on ignore pour le moment si le géant prévoit également de proposer une mise à jour aux propriétaires de machines sous Windows 10S.