La plateforme d’entraide Hoplr lève 2 millions d’euros

Grâce à cette nouvelle levée de fond, la startup va pouvoir réaliser ses ambitions internationales en matière d’aide de proximité.

Lancé en 2014, le réseau social belge d’entraide de proximité Hoplr poursuit son expansion. Il vient d’ailleurs de réaliser un troisième tour de table qui lui a permis de lever 2 millions d’euros, lui permettant de continuer à se déployer, mais surtout de diversifier ses services.

Proposé dans plus de 2.000 quartiers, Hoplr est utilisé par plus de 500.000 familles, dont 78% plus d’une fois par semaine. Son concept repose sur l’entraide de proximité. Les habitants d’un même quartier peuvent facilement entrer en contact via la plateforme pour organiser des activités, échanger des objets et des outils, trouver une baby-sitter ou encore signaler des problèmes.

La plateforme est financée par les autorités communales et autres organismes qui souhaitent utiliser Hoplr comme un moyen de communication. Durant la crise sanitaire liée au coronavirus, la numérisation de la société a permis au réseau d’entraide de se développer.

« Nous ne savons pas actuellement quelle sera l’ampleur de l’impact socio-économique de cette crise ni la vitesse à laquelle l’économie locale et le tissu social se redresseront. En partenariat avec les villes et les communes, nous construisons des quartiers durables et bienveillants, où la communauté locale peut jouer un rôle actif et crucial dans le rétablissement en douceur de l’écosystème local », explique Jennick Scheerlinck, fondateur de Hoplr.

Grâce à la nouvelle levée de fond auprès des fonds d’investissement de Belfius, Matexi et CAREvolution notamment, le réseau social belge souhaite diversifier ses services. Hoplr souhaite en effet développer les soins de proximité et “utiliser la dynamique de quartier comme base pour permettre aux gens de vivre plus longtemps chez eux“. Bruxelles sera la première ville à bénéficier de ce nouveau service proposé par Hoplr, dans un avenir plus ou moins proche.