Cet été, de nombreux Belges feront le choix de rester à la maison. Véritable phénomène de mode, l’esport pourrait passionner de nombreux belges durant les vacances d’été. Confortablement installé devant l’écran, une Desperados en mains, il sera possible de suivre de nombreuses compétitions passionnantes en ce mois d’août. DOTA 2, League of Legends, StarCraft, les jeux multijoueurs ne sont pas en reste. Petit résumé des événements incontournables de cet été.

League of Legends Championship Series Summer Split

On ne présente plus League of Legends, le célèbre MOBA développé par Riot Games. Fort d’une réputation toujours plus grandissante, LOL devrait cette année encore permettre aux meilleures équipes de s’affronter lors des League of Legends Championship Series en Amérique du Nord et en Europe. Les deux tournois sont scindés en deux parties : d’une part, la saison régulière du 12 juin au 9 août, et d’autre part, les playoffs du 13 août au 6 septembre. La saison régulière consiste en un mini championnat de matchs aller-retour avec classement à partir duquel les huit meilleures équipes sont reversées dans les playoffs. Enfin, les playoffs se disputent comme une coupe, des seizièmes à la grande finale qui opposera les deux meilleures équipes. Le vainqueur américain remporte 100.000$, tandis que l’européen devra se contenter des 80.000€ qui lui seront promis.

Sur le Vieux Continent, G2 Esports et Fnatic sont clairement les équipes à abattre. Elles se partagent le titre depuis l’édition printanière de 2015, et n’ont plus jamais quitté le trône depuis. Cette année ne devrait pas déroger à la règle avec G2 Esports qui part favorite. Il faudra en revanche compter sur MAD Lions et Rogue qui auront leur mot à dire dans la course au titre.

La version américaine est quant à elle bien plus disputée. Cloud9, l’équipe championne en titre, a ravi le titre des mains de la Team Liquid après 4 éditions de totale suprématie. Cloud9 est bien partie pour garder son titre, même si la concurrence devrait une fois de plus être bien présente.

Hearthstone Masters Tour #4

Hearthstone, le célèbre jeu de cartes à collectionner en ligne tiré de l’univers de Warcraft, profite également d’un tournoi annuel qui lui est dédié. Le Hearthstone Masters Tour est une compétition en plusieurs étapes qui se déroulent tout au long de l’année et ce, à travers le monde entier. Le tournoi se déroule aujourd’hui en six manches et réunit près de 300 joueurs qui s’affrontent dans le but de se partager les 250.000$.

La crise du coronavirus a largement impacté l’organisation de l’édition 2020, avec une interruption de trois mois. Qu’à cela ne tienne, les organisateurs ont su s’adapter et ont ainsi décidé d’organiser la suite de l’événement en ligne. On ne connaît d’ailleurs pas encore la date exacte de la quatrième étape de la compétition, même s’il est avéré qu’elle aura lieu durant l’été 2020, probablement en août. Les organisateurs mettent en jeu 250.000$ qui sont répartis en fonction des classements.

Les deux premières manches à Arlington et Los Angeles ont vu xBlyzes remporter les victoires finales face à AyRoK et TNCAnswer. La troisième étape, initialement située en Suède et finalement organisée en ligne, a vu le Français Warma soulever le trophée. Présents dans le tournoi, les joueurs belges n’étaient clairement pas là pour faire de la figuration. Si Maverick s’est fait éliminer après seulement quatre rencontres dont trois défaites, BabyBear s’est largement illustrée en atteignant une honorable 59ème place grâce à six victoires sur neuf possibles.

Overwatch League

L’événement incontournable de l’année pour les fans d’Overwatch est bien évidemment de retour ! Étalé sur toute l’année, ce tournoi aux allures de championnat sportif nord-américain verra s’affronter les meilleures équipes du monde. Le face-à-face entre les équipes de la côte Pacifique et celles de la côte Atlantique sera encore plus intense cette année, d’autant que les équipes restent inchangées par rapport à l’année passée. Le classement est divisé en deux parties selon la région. Toutes les équipes sont ensuite regroupées en toute fin de saison afin de définir les équipes qui accèderont au tournoi en élimination double et peut-être à la grande finale.

Il est d’ailleurs à noter que l’Overwatch League fait partie des compétitions les plus longues. L’édition 2020 s’étale sur 6 mois, avec un début de championnat le 6 février et une apothéose le 9 août. Autant dire qu’une bonne partie de l’année sera bien chargée pour les supporters des Shangai Dragons, des Paris Eternal ou encore des Los Angeles Valiant.

Si la première édition de 2018 a vu le sacre des européens du London Spitfire, l’édition 2019 a permis aux San Francisco Shockers de soulever le trophée. Le championnat 2020 devrait être assez disputé, avec plusieurs équipes très en forme. Il faudra par exemple compter sur les Shangai Dragons et les Philadelphia Fusions, qui seront prêtes à tout pour inscrire leur nom sur la liste des grands vainqueurs de l’Overwatch League.

2020 Global StarCraft II League Season 2

Pour son dixième anniversaire, la Global StarCraft II League compte bien marquer les spectateurs. L’évènement sud-coréen regroupe 28 participants : 24 arrivent tout droit des qualifications, tandis que les quatre restants faisaient partie du carré final de la saison un. Chaque joueur se voit attribuer une faction entre les Terran, les Protoss et les Zerg et est ensuite reversé dans un groupe de quatre participants où les concurrents s’affrontent entre eux. Les deux premiers sont dès lors qualifiés pour les huitièmes de finale, toujours sous forme de petits groupes de quatre joueurs, pour ensuite espérer atteindre les playoffs qui réunissent les huit meilleurs compétiteurs de la saison. Les playoffs se disputent ensuite comme n’importe quel petit tournoi à élimination directe, jusqu’à la grande finale censée se dérouler le 31 août.

Le vainqueur de la saison un, le Sud-Coréen TY, est évidemment bien présent dans cette saison deux, et ce au même titre que ces adversaires des demi-finales, PartinG, INnoVation et Cure. Si ceux-ci n’interviendront qu’à partir des huitièmes, il paraît évident qu’ils repartent favoris de la compétition à l’issue de laquelle le grand vainqueur peut repartir avec le très beau chèque de 25.000$.

Finale FIFA eWorld Cup 2020

Si la Coupe du Monde de football est un événement majeur dans le domaine sportif qui rassemble près d’un milliard de téléspectateurs à chaque finale, la FIFA eWorld Cup n’en est pas moins populaire. Pour se donner une idée, la grande finale 2019 avait réuni plus de 47 millions de téléspectateurs en direct. Avec plus de 20 millions de joueurs qui s’affrontent pour tenter d’atteindre les grandes finales, il s’agit très certainement de la compétition la plus ouverte et accessible et qui est d’ailleurs rentrée dans Livre Guinness des records pour ce nombre impressionnant de participants.

La qualification pour les finales se fait via FIFA Ultimate Team, le célèbre mode de jeu en ligne ouvert à tous sur le célèbre jeu de football. Les joueurs doivent dès lors remporter 27 matchs en un weekend afin d’espérer être certifié FUT Champion. C’est à partir de ce moment que les participants s’affrontent entre eux dans le but de récolter le plus de points afin de se qualifier pour les grandes finales en direct. Ces finales réunissent les 32 meilleurs joueurs, répartis en quatre groupes, deux sur Playstation et deux sur Xbox. Toutes les étapes suivantes sont jouées sur une seule console, tandis que la grande finale se joue en matchs aller-retour sur les deux supports. Les scores des deux matchs s’accumulent afin de couronner le grand vainqueur.

Le champion du monde en titre est l’Allemand Mohammed “MoAuba” Harkou qui remporta en 2019 son tout premier titre au terme de deux matchs très disputés. Cette année devrait voir un tout nouveau joueur soulever la coupe. En effet, nombreux sont les candidats au titre suprême, comme Zezinho ou encore Tekkz. Il faut dire qu’au vu de la récompense finale, les concurrents seront prêts à tout : un chèque de 250.000$ ainsi qu’un ticket VIP pour assister à la cérémonie de remise des FIFA The Best où sont présents les plus grands footballeurs du monde entier. Le finaliste malheureux ne sera pas non plus en reste, avec la très belle somme de 50.000$ qui lui est promise.

Et pourquoi ne pas suivre ces compétitions en direct avec ses amis à la maison, avec un party-pack de Desperados ?