Selon Bloomberg, Sony adopterait la même stratégie que son rival pour le lancement de sa PlayStation 5. 

Rappelez-vous, début janvier Microsoft annonçait que toutes ses exclusivités Xbox Series X seraient également compatibles avec sa Xbox One, et ce pour une période d’au moins 2 ans. Une annonce qui avait fait l’effet d’un coup de massue pour les fans, qui étaient nombreux à se demander pourquoi Microsoft se priverait de si solides arguments de ventes.

Selon Bloomberg, les clients de Sony seront logés à la même enseigne avec la PlayStation 5. Les premières exclusivités qui débarqueront sur la machine devraient être également compatibles avec la PS4. Des titres comme Ghost of Tsushima voire même le prochain God of War pourraient donc théoriquement débarquer sur les deux générations de consoles.

Dans un cas comme dans l’autre, il semblerait que les constructeurs de consoles ne s’attendent pas à une rapide adoption des plates-formes “next-gen”. Les coûts de développement étant de plus en plus élevés, les éditeurs misent désormais davantage sur un déploiement sur davantage de plates-formes. C’est ce qui explique aujourd’hui la volonté de Sony de proposer également ses jeux sur PC et de Microsoft d’étendre son offre GamePass sur les autres plates-formes.

Car c’est un fait, les budgets de certains jeux dépassent largement les 50 millions de dollars. Un montant difficilement amorti au lancement d’une plate-forme de nouvelle génération, compte tenu du parc limité de machines. A quelques exceptions près, il est en effet assez rare qu’un jeu de lancement passe le cap du million, voire des deux millions de ventes.