Le géant du web a obtenu une victoire significative en obtenant ce lundi les droits de diffusion à l’international (hors Etats-Unis et Japon) des films de Hayao Miyazaki, un réalisateur japonais très populaire partout dans le monde.

L’accord a été révélé ce lundi par la société française de distribution Wild Bunch International. Les 21 long-métrages d’animation du studio Ghibli, sortis de 1984 à 2014, dont ceux créés par Hayao Miyazaki, seront prochainement disponibles sur Netflix à travers le monde.

Le calendrier de diffusion de ces œuvres cinématographiques est d’ores et déjà connu. Leur lancement sera étalé sur trois mois. Le 1er février, les abonnés pourront retrouver “Le Château dans le ciel” (1986), “Mon voisin Totoro” (1988), “Kiki la petite sorcière” (1989), “Souvenirs goutte à goutte” (1991), “Porco Rosso” (1992), “Je peux entendre l’océan” (1993) et “Les Contes de Terremer” (2006).

Le 1er mars, les téléspectateurs découvriront “Nausicaä de la vallée du vent” (1984), “Princesse Mononoké” (1997), “Mes voisins les Yamada” (1999), “Le Voyage de Chihiro” (2001), “Le Royaume des chats” (2002), “Arrietty, le petit monde des chapardeurs” (2010) et “Le Conte de la princesse Kaguya” (2013).

Enfin, sept autres titres seront mis en ligne le 1er avril. Il s’agit de “Pompoko” (1994), “Si tu tends l’oreille” (1995), “Le Château ambulant” (2004), “Ponyo sur la falaise” (2008), “La Colline aux coquelicots” (2011), “Le vent se lève” (2013) et “Souvenirs de Marnie” (2014).

A noter que HBO Max a acquis les droits de streaming pour les Etats-Unis.