Netflix va exploiter l’un des plus vieux cinémas new-yorkais, le Paris Theatre, et y projeter ses films, nouvelle étape pour le géant du streaming en bisbille avec les grands réseaux de cinémas.

A deux pas de Central Park et du célèbre hôtel Plaza, le Paris Theatre avait fermé ses portes fin août après 71 ans d’existence, après que le bail fut arrivé à échéance.

Le dernier cinéma de New York avec une seule salle avait rouvert début novembre, pour ce qui semblait être un événement sans lendemain, à savoir la projection pour quelques semaines du film “Marriage Story” de Noah Baumbach, produit par Netflix.

“Ce cinéma emblématique va rester ouvert et devenir le domicile de Netflix pour ses événements exceptionnels, ses projections et ses sorties en salle”, a indiqué ce lundi le groupe dans une série de messages sur Twitter.

Les termes de l’accord qui permet à Netflix de s’installer au Paris Theatre n’ont pas été dévoilés, mais il s’agirait, selon le site spécialisé Deadline, d’un bail de long terme.

Depuis plusieurs mois, des médias américains faisaient état de négociations entre le service de vidéos en ligne et le propriétaire actuel de l’Egyptian Theatre, un cinéma historique de Hollywood.

Ce lundi, Deadline a affirmé que Netflix avait bien acquis une participation majoritaire au capital de l’Egyptian, ce que Netflix n’avait jamais confirmé.

Contourner les grandes salles de cinéma

En élisant domicile au Paris Theatre, la plateforme fait un nouveau pas dans sa stratégie de contournement des grands réseaux de salles de cinéma.

Ces derniers refusent, pour l’instant, de céder à Netflix qui réclame un raccourcissement du délai minimum entre la sortie en salle et la mise en ligne sur internet, aujourd’hui fixé à 90 jours aux Etats-Unis.

Le Paris Theatre a été inauguré par l’actrice germano-américaine Marlene Dietrich en 1948. Il était alors exploité par la maison française Pathé, qui fut contrainte par les propriétaires de l’immeuble de céder la place au groupe américain Loews en 1990.